les angoisses de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les angoisses de la nuit

Message  etienne le Mar 27 Juil 2010 - 7:23

Bonjour,

Ce matin, je me réveille tôt, angoissé.

C'est récurrent. Le traitement pris chaque jour tient compte de ce fait et la prise de gouttes de Nozinan a pour but d'apaiser et d'éviter des réveils intempestifs.

Cependant, les frustrations accumulées au fil des ans, et qui sont écartées ou refoulées durant la journée réapparaissent la nuit. j'y côtoie mon père décédé, mes anciens boulots qui se sont mal terminés, mon divorce douloureux.

Cette nuit, je côtoyais l'homme avec lequel mon ex femme me trompait. Je me suis réveillé tourmenté.

Par moment, ces rêves peuvent plus légers, pleins d'émotion. Hier, une demoiselle charmante que je connais me charmait et m'embrassait, me laissant désarçonné et mal à l'aise.

Je ne sais si cette activité onirique est un bien ou un mal.

Vous souvenez vous de vos rêves? Sont ils légers ou angoissants? Certains reviennent ils régulièrement? Les comprenez vous?

Pour terminer, voici ce que cette situation m'inspire :

Mais quand le matin
Je vois le soleil le matin
Aussitôt j'oublie
les angoisses de la nuit....Claude François 1967




Etienne
avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  maja le Mar 27 Juil 2010 - 11:31

Bonjour Etienne,

J'ai déjà raconté ce cauchemar sur un autre forum. Pour le résumer : Mon frère suicidé était vivant et avait monté sa mort de toute pièces pour échapper au "joug" de ma mère. Ca me hante un peu ce genre de cauchemar. Le subconscient ou l'inconscient n'est parfois pas beau à voir...

Je m'aide d'un dictionnaire psychanalytique des rêves.

Les rêves sont parfois troublants, parfois légers, oui, parfois ils secouent.
Mais je précise que je devais tellement bloquer tout ça que je n'en ai pas rêvé pendant des années... Enfin, je rêvais, mais je ne m'en souvenais plus.

Quand les messages sont aussi durs que celui de la mort de mon frère, ça marque. Je suis bien obligée d'admettre que j'ai toujours pas avalé !

Amicalement

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  maja le Mar 27 Juil 2010 - 17:23

etienne a écrit:
Je ne sais si cette activité onirique est un bien ou un mal.

C'est toujours un bien, Etienne, c'est le défouloir de nos pensées les plus intimes. Même si certains rêves sont douloureux, ils ramènent toujours quelque chose à la conscience. C'est mon point de vue, en tout cas.

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  osiris042 le Mar 27 Juil 2010 - 18:22

Mes rêves mettent en scène principalement des angoises passées : repasser le bac, refaire mon service militaire, revivre mes nombreux soucis professionnels passés, angoisses au sujet de la maladie de mon ex-femme disparue il y a maintenant 18 ans et de notre vie d'alors, ses T.S., puis la séparation, l'après suicide, avec très souvent la belle famille qui n'était pas vraiment compatissante ni aidante.
avatar
osiris042

Masculin Nombre de messages : 1669
Age : 71
Type troubles : Dépression liée à accompagnement
Emploi / Statut : retraité/ex accompagnant
Date d'inscription : 24/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3675-suite-de-mon-temoign

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  etienne le Mar 27 Juil 2010 - 21:08

Bonjour Maja et Osiris,

C'est l'angoisse d'un rêve qui m'a fait écrire mon message ce matin.
Revivre mon divorce, voir l'homme qui me trompait avec ma femme était insupportable. Je tiens à préserver ma femme en ne lui racontant pas mes cauchemars, surtout qu'elle a connu mon ex-femme et cet homme qu'elle appréciait.

Donc, le forum m'a permis de me libérer de ce fardeau matinal. Sitôt écrit, sitôt oublié.

J'ai aussi eu un dictionnaire psychanalytique pour interpréter mes rêves. Mais à présent, mes rêves ne sont guère codés. Je reconnais les gens, les atmosphères, les situations, les lieux parfois.
Je les comprends, je les interprète assez facilement.

Et dire que ma psy ne demande de prendre entre 5 et 10 gouttes de Nozinan (neuroleptique) pour calmer la nuit et éviter les réveils matinaux!

Amicalement

Etienne
avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  Invité le Mar 27 Juil 2010 - 21:39

Bonsoir à tous,

Le sommeil est pour nous un sujet tout particulièrement intéressant, car chez nous il a une valeur d’indicateur. L’hypersomnie est souvent synonyme de dépression et l’inverse révèle généralement une phase haute.

Pour ma part, dormir est ma non-activité préférée. J’adore me plonger dans le sommeil. Mes nuits sont plutôt longues (+ou- 9 heures). Je m’endors facilement et je me réveille assez facilement également.

Les rêves travaillent souvent pour nous, nous aident parfois à résoudre des situations a priori inextricables. Il m’arrive de me souvenir du dernier au réveil.

Mes rêves ne me pèsent pas, ils passent, ils m’accompagnent. Je ne garde pas non plus les cauchemars en mémoire.

Bref, pour moi, c’est un peu : RAS… J’aime dormir et je n’en retiens que la volupté Sleep Sleep Sleep .

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  dominique le Mer 28 Juil 2010 - 9:52

Salut à tous, de mon coté, les rêves j'en fais toujours, ce n'est pas bien le cas ces trois dernières nuit par contre. Je fais des coutes nuits. Mes rêves en tout cas sont plutot toujours sur mes souvenirs passés, et j'ai remarqué une chose, moi qui suit souvent seule, j'ai pas forcément l'occasion de discuter avec autrui. Alors, ça m'arrive de rendre visite à une ancienne femme voisine de mes parents, et avec elle, elle parle souvent de ma vie entérieur marital, vu que quand j'étais agricultrice elle venait parfois pour des travaux de tout genre, "lavage bouteille pour faire le cidre, ramassage de pommes, plumage de poulets", enfin dès que y-avait des travaux importants, on invitait certaines personnes agées pour aider, et ces personnes là ont gardé un excellent souvenir de cette époque, du coup elle peut pas s'empècher d'en discuter quand elle me voit: tu rappelles tu ceci cela, qu'es-ce qu'on était heureux travaillant tous dans une bonne ambiance", bref, du coup si elle m'en parle, forcément la nuit suivante, je rêve, je rêve de mon ancienne vie, mais là ça peut n'avoir rien à voir avec ce propos, moi ça me fait rêver de mes bonnes années là -bas, de mon ex forcément, les enfants sont dans mes rêves mais toujours rester dans les ages de 9 et 6 ans, l'age ou j'ai arrêter de vivre avec eux.
En tout cas, mes rêves ne sont jamais traumatisant, par exemple, quand j'ai fais de la folie ou démence, je n'en rêve jamais, disont que moi, je me suis pas vraiement rendu compte de ma folie, de ma grande nervosité, ça a plutot marqué ceux qui m'ont vu, plutot que moi-même.
Quelques fois, ça peut arriver que un certain rêve, on s'en souvient un peu vaguement au réveil, et j'ai vu parfois certains qui te boulverse un peu juste au réveil, mais c'est vite oublié dès que la journée est mise en route.
Par contre si je peux me permettre ETIENNE, je pense que dans les livres qui parlent des rêves, ça doit être tordue de conneries. Personne ne sait annalyser le rêve, qui pourrait être capable de ça???
Bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 52
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  maja le Jeu 29 Juil 2010 - 8:26

Coucou dominique,

C'est purement psychanalytique comme support : donc on y croit, ou on y croit pas.
A ne pas confondre avec l'onirisme version "vous avez rêvé d'un chat noir, mauvais présage" qui n'a rien à y voir !
Personnellement l'approche psychanalytique m'a permis de décoder bien des choses.

Amicalement.

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: les angoisses de la nuit

Message  etienne le Jeu 29 Juil 2010 - 22:41

Bonsoir ,

Les livres d'interprétation des rêves sont un élément très sérieux de la psychanalyse.
Naturellement, le livre ne peut pas tout décoder. Il faut aussi savoir analyser les rêves.

En période légère pour moi, les rêves reflètent généralement notre état. On y est léger, sociable actif, heureux.

En période difficile, l'atmosphère des rêves devient pesante, oppressante.
Les lieux peuvent être des souvenirs du passé ou non. les personnages du rêves peuvent être connus ou non.
Des gens qui ne se sont jamais croisés peuvent s'y rencontrer.

Je te donne un exemple.
Quand j'ai subi le divorce et l'arrachement des enfants, je me sentais écrasé, impuissant.
Dans les rêves de cette période, j'étais redevenu un enfant, frêle, petit de taille, que l'on ne voyait ni n'entendait.

Quand j'ai rencontré un avocat pour mettre fin à cette situation et divorcer, je suis devenu combattif, fort.

Dans les rêves de cette période, je me voyais fort, volontaire.

Je ne peux pas , bien sur, tout interpréter, mais j'y retrouve des situations qui me parlent

Etienne
avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum