Et la méditation ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Invité le Mer 7 Avr - 13:12

Bien trop compliqué pour moi ,ceci dit, ce que dit fred est vrai cela j'en suis sure :
mais je ne me sens pas capable de méditer a ce point la et quand je souffre je pleure si c'est trop dur ,je prends des médicaments qui me soulagent .
ceux de la bipolarité nous enlève le désir de faire des choses ils retiennent nos bras nos jambes dans un coton , et il faut une sacrée volonté pour dire je sors.
pour moi cela se passe comme ça
Il y a des douleurs que l'on endure ça oui!!! pourquoi je sais pas pas, situé a un endroit stratégique......ou la douleur serait ressenti plus forte.
surement ,j'en aie bavé en 2009 avec pleins d'ennuis de santé assez grave et souvent donnant lieu a de l'immobilité d'un bras d'un pouce de la tête , le bONUS quoi!!!!

voila ou je suis bête ou j'ai une case en moins fred pour pas arriver a assimliler tout ce que tu dis ,je ne suis pas boudhiste et je ne veux pas l'être je médite autrement sois en sur Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Fred&Ric le Mer 7 Avr - 13:45

Bonjour Mélody, coucou
Je regrette que tes douleurs te fassent autant souffrir, ça doit être pénible à supporter tous les jours, j'espère que tes anti-douleurs sont efficaces.
Je comprend très bien que tu éprouves des difficultés pour pratiquer cette forme de méditation, je ne prétend pas être un grand adepte, je cherche simplement à trouver une piste pour m'aider à accepter plus facilement les vicissitudes de ma vie, ce qui n'est pas un luxe.

Je suppose que tu ne verra pas d'inconvénients si je continue la retranscription de la fin du texte commencé en expliquant les quatre méthodes, qui ne contiennent pas trop de texte.

Sauf, évidemment, si personne ne veut connaître la suite ?
J'attendrai donc minimum un avis favorable avant de poursuivre sur la voie...

Bonne après-midi,
avatar
Fred&Ric

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 51
Type troubles : pas encore diagnostiqué (cherche 1 psy connaissant les TB)
Emploi / Statut : chômeur longue durée
Date d'inscription : 03/03/2010

http://fredfas13@gmail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Gab09 le Mer 7 Avr - 14:34

go on Fred, c'est interressant
amicalement
gab
avatar
Gab09

Masculin Nombre de messages : 444
Age : 49
Type troubles : Bipolaire 1
Emploi / Statut : technicien
Date d'inscription : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Vincent le Mer 7 Avr - 15:08

Pour moi, la méditation, peut etre une bonne chose...

Mais, je lui prefére, une bonne marche en foret, en montagne, en bord de mer...(et si possible sans musiques dans les oreilles !! lol..)...

Pour reprendre une citation du film (excellent !!) de Coline SERAULT, "La belle verte";

"Quant on marche deux heures dans la montagne, on en redescend plus fort !!"

soleil

Vincent

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 105
Date d'inscription : 05/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Joha le Mer 7 Avr - 17:41

Ha ben moi j'ai carrément pas lu depuis le début du fil, trop long, trop de choses, trop vite (oui je sais c'est la charité qui se fout des boeufs Razz ), mais je suis super contente que tu postes Fred&Ric ... !!

coucou
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Fred&Ric le Mer 7 Avr - 18:20

Bonjour, Gab, Joha et Vincent,

Je suis d'accord avec toi Vincent, mais tous le monde n'a pas la mer ou la montagne à portée de jambes, ni 2h à consacrer tous les jours. J'habite moi-même un endroit merveilleux, suis-je heureux pour autant ? La réponse à mes problèmes se trouve un peu partout (et en tout le monde), alors je visite, cherche, et parfois trouve.

Voici les quatre méthodes enseignée par le bouddhisme:
Extrait de: "L'art de la méditation." de Matthieu RICARD.

MÉDITATION
LA PLEINE CONSCIENCE

Comme il est expliqué dans le texte suivant, observons avec l'esprit tout entier la sensation de douleur, sans l'interpréter, la rejeter ni la craindre. Plongeons-nous dans l'expérience du moment présent. La sensation conserve alors son intensité, mais perd son caractère répulsif.


SOURCES D'INSPIRATION

" La plupart d'entre nous considèrent la douleur comme une menace pour notre bien-être physique. Or, si nous la laissons nous préoccuper, elle ne fait que s'intensifier. En revanche, si nous la prenons comme objet de méditation, elle devient un moyen d'accroître la clarté de notre esprit. "

Yoney Mingyour Rinpoché

Comment procéder pour faire de la douleur un objet de méditation ?
" Une conscience pure et non obstruée de cet événement la ressentira comme un flux d'énergie, sans plus. Aucune pensée. aucun rejet. Simplement l'énergie [...] Mais le mental conceptualise des expériences telles que celle de la douleur. Vous vous retrouvez en train d'y penser en tant que douleur". C'est un concept. C'est une étiquette, quelque chose d'ajouté à la sensation elle-même. Et vous construisez une image mentale de la douleur, en la voyant comme une entité [...] Très vraisemblablement, vous vous retrouverez en train de penser : "J'ai une douleur à la jambe." Je est un concept. C'est quelque chose d'extérieur ajouté à l'expérience pure.
" Lorsque vous introduisez "je" dans le processus, vous établissez une discontinuité conceptuelle entre la réalité et la conscience sans ego qui la voit. Des pensées telles que "moi", "mon", "à moi", n'ont aucune place dans la conscience directe. Ce sont des ajouts étrangers, de caractère trompeur. Lorsque vous faites intervenir "moi" dans le jeu, vous vous identifiez à la douleur. L'effet est de la renforcer. Si vous laissez le "je" en dehors de l'opération, la douleur n'est pas douloureuse. C'est simplement un pur flux d'énergie."

Bhante Henepola Gunaratna

LE POUVOIR DE L'IMAGERIE MENTALE

Visualisons un nectar bienfaisant, lumineux, qui imprègne l'endroit où la douleur est la plus pénible, La dissout peu à peu et finit par la transformer en sensation de bien-être. Puis ce nectar emplit le corps tout entier et la sensation douloureuse s'estompe. Si la douleur augmente en intensité, renforçons d'autant la puissance du nectar, en pensant que chaque atome de douleur est maintenant remplacé par un atome de bien-être. Transmuons ainsi l'essence même de la douleur en félicité.

LA FORCE DE LA COMPASSION

Engendrons un puissant sentiment d'amour altruiste et de compassion pour tous les êtres, puis pensons : " j'aspire tant à ne plus souffrir ! Mais d'autres que moi sont affligés par des peines comparables aux miennes, et parfois bien pires. Comme j'aimerais qu'ils puissent, eux aussi, en être libérés ! " Notre douleur n'est plus ressentie alors comme une dégénérescence ou un évènement accablant. Imprégné d'altruisme, nous cessons de nous demander avec amertume : "Pourquoi moi ? "
Lorsque nous sommes totalement absorbés par nous-mêmes, nous sommes vulnérables et devenons facilement la proie du désarroi, de la contrariété, du sentiment d'impuissance ou de l'angoisse. Si au lieu de cela, nous éprouvons une forte empathie et une bienveillance inconditionnelle devant la souffrance d'autrui, la résignation fait place au courage, la dépression à l'amour, la petitesse d'esprit à une ouverture envers tous ceux qui nous entourent.

CONTEMPLER LA NATURE MÊME DE L'ESPRIT

Contemplons simplement la douleur. Même si sa présence est lancinante, demandons-nous quelle est sa couleur, sa forme ou toute autre caractéristique immuable. On s' aperçoit que ses contours s'estompent à mesure qu'on tente de la cerner. En fin de compte, on reconnaît qu'il y a, derrière la douleur, une présence consciente, celle-là même qui se trouve à la source de toute sensation et de toute pensée. Détournons notre esprit et essayons de laisser la douleur reposer dans la pleine conscience, libre de toute construction mentale. Cette attitude nous permettra de ne plus en être la victime passive, mais, peu à peu, de faire face et de remédier à la dévastation qu'elle provoque dans notre esprit.

Ce n'est certes pas facile, mais l'expérience montre que c'est réalisable. Nous avons connu nombre de méditants ayant eu recours à cette méthode lors de maladies terminales particulièrement douloureuses. Ils semblaient remarquablement sereins et relativement peu affectés par la douleur. Francisco Varela, chercheur de renom en sciences cognitives, qui avait pratiqué la méditation bouddhiste pendant des années, m'a confié, quelques semaines avant sa mort d'un cancer généralisé, qu'il arrivait à demeurer presque tout le temps dans la présence éveillée de la pleine conscience. La douleur physique lui semblait alors lointaine et ne l'empêchait pas de conserver sa paix intérieure. Il n'avait d'ailleurs besoin que de de très faible doses d'analgésiques. Il a su préserver cette lucidité et cette sérénité contemplative jusqu'à son dernier souffle.


Dernière édition par Fred&Ric le Jeu 8 Avr - 4:08, édité 1 fois
avatar
Fred&Ric

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 51
Type troubles : pas encore diagnostiqué (cherche 1 psy connaissant les TB)
Emploi / Statut : chômeur longue durée
Date d'inscription : 03/03/2010

http://fredfas13@gmail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Invité le Mer 7 Avr - 20:12

Bonsoir,

Je n'ai pas dit de ne pas méditer, moi aussi je médite je réfléchis allons, tu t'es trompé FRED je ne dis pas que tu arrète non et non!!!!
tu a du mal comprendre , si cela te fait du bien ,je ne savais pas que tu faisais une thérapie avec cela.

escuse- moi de te contrarier encore ! lol! non n 'arètte pas si cela te fait du bien .
une chose! clarsème ton sujet .
cela nous sera plus facile a lire a nous novice des mots de tes mots ,poste tant et tant que tu le veut.

voila je suis bien claire Fred Very Happy ok

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Invité le Mer 7 Avr - 20:14

ps j'ai vue que tu avais fait un beau sujet, bien placé merci.

mais j'ai bien des choses a apprendre tu sais ,et je comprend que des gens soient pleinement qualifiés pour faire et arriver a certaines choses.

La méditation dans ton sujet superbement bien décrite merci!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Invité le Mer 7 Avr - 20:18

Tu nous dit de penser aux autres , plus qu'a nous car il y a tant de souffrances , c'est cela?
c'est vrai et bien car ils ne nous faut pas être égoiste , pensez aux autres nous aident a ne pas trop penser a nos douleurs......
réfléchir sur cela me dit ok! je le fait je sais penser aux autres "

Jésus a dit il y a plus de bonheur a donner qu'a recevoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

copier/coller reformatté d'un post de bipolaire

Message  Invité le Mer 16 Juin - 8:50


La pleine conscience. Jim Robbins & Les Fehmi. Editions Belfond

Fiche de lecture
L’importance de l’attention dans la vie psychologique et spirituelle est un thème classique. Si vous n’êtes pas attentif à ce qui se passe autour de vous, à ce que l’on vous dit, à ce que vous-même éprouvez, vous risquez de rater ce qui fait que l’existence a un but et de la saveur. Etre à l’écoute est la première qualité de la présence. Mais sur quoi doit-on mobiliser son esprit ? Nos activités modernes sont si riches qu’il est impossible d’être concentré en permanence. La machine sociale, de la maternelle à la retraite, voudrait que l’on se focalise sur notre travail. La pub, les médias... tout est fait pour nous retenir. Mais, au fond, de quoi devons-nous être pleinement conscients ? En expliquant les différents types d’attention, cet ouvrage nous montre comment guérir notre corps et notre âme, par l’éveil de tous les sens. Mêlant découvertes scientifiques et exercices pratiques, un guide pour agrandir notre dimension intérieure.

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=1941
23 avril 2010 — Patrice van Eersel, rédacteur en chef de la revue Nouvelles Clés, nous parle du livre "La pleine conscience" de Les Fehmi et Jim Robbins, paru aux éd. Belfond.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

...

Message  Magique le Dim 17 Fév - 18:08

moi j'ai commencé depuis deux semaines et ça me fait un bien fout.... il faut dire que j'étais d'un naturel fort stressée... suis-je la seule à faire de la méditation sur le forum?
bonne journée!
avatar
Magique

Féminin Nombre de messages : 322
Type troubles : bipolaire type II?
Emploi / Statut : employée
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la méditation ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum