Valériane, passiflore (sedinal, dormiplant..)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valériane, passiflore (sedinal, dormiplant..)

Message  chispa le Ven 12 Fév - 21:23

Ce n'est pas rien qu'un effet placebo. et.. attention pas d'études sur la prise à long terme et d'éventuels effets nocifs dans ce cas

source Arrow Anxiété, stress et troubles du sommeil : choisissez votre solution. Campagne fédérale pour l'usage rationnel des benzodiazépines 2005 (Belgique)

2.5. LA PHYTOTHÉRAPIE
DANS L’ANXIÉTÉ ET L’INSOMNIE5
CONTEXTE MEDICAMENTS ET
PREPARATIONS A BASE DE
PLANTES
En Belgique, nous disposons de préparations
à base de plantes. Une notification comme
supplément alimentaire et un enregistrement
comme médicament sont possibles pour la
Valeriana officinalis ou la valériane (racine) et
la Passiflora incarnata ou passiflore (herbe).
La distinction entre un supplément alimentaire
et un médicament enregistré n’est pas
claire à première vue. Tout médicament doit
être enregistré et donc, disposer d’un dossier
d’enregistrement qui garantit la qualité, l’efficacité
et la sécurité du médicament. La présence
d’une notice officielle constitue une
caractéristique importante pour les médicaments.
Dans cette notice, le patient trouve
des informations validées sur ce qui est connu
au sujet de la (les) plante(s) utilisée(s). Les
médicaments enregistrés sont à préférer par
rapport aux suppléments alimentaires en
pharmacie. Les médicaments suivants
contiennent de la valériane, en combinaison
ou non avec d’autres plantes : Dormiplant®,
Natudor®, Relaxine®, Songha® et Valerial®. La
passiflore se retrouve dans Sedanxio® et
Sedinal®. Tant la passiflore que la valériane
sont présentes dans Seneuval®.
Huit autres plantes entrent en ligne de
compte pour le traitement de la nervosité et
des troubles du sommeil. Nous nous limiterons
ici à la valériane et à la passiflore.
TRAITEMENT DE L’ANXIÉTÉ
La passiflore s’utilise traditionnellement pour
le traitement de l’agitation et de l’anxiété.
L’activité est notamment imputée aux flavonoïdes
et au maltol. Bien que certaines betacarbolines
présentent une certaine affinité
avec le complexe récepteur-effecteur benzodiazépine,
elles ne sont plus présentes dans
les extraits utilisés.
Les extraits de passiflore entrent néanmoins
en compétition avec le GABA au niveau du
récepteur GABAergique. Selon un essai à
petite échelle, un extrait de passiflore hydroalcoolique
(45 gouttes par jour) a un effet
anxiolytique léger à moyen. Chez 36 patients
souffrant d’anxiété généralisée, l’effet de cet
extrait est comparable à celui de l’oxazépam
(30 mg/jour). L’activité de l’extrait se manifestait
plus tardivement que celle de l’oxazépam.
A partir du 7e jour, il n’y avait plus de différence
significative entre les deux groupes
témoins (HAM-A). Au bout d’une semaine, l’efficacité
clinique dans les groupes témoins
était supérieure par rapport à la situation initiale.
La durée de l’étude était de 28 jours
(Akhonzadeh et al. 2001a).
Les extraits hydro-alcooliques de la passiflore
renforcent l’effet de la clonidine en cas de
sevrage des personnes dépendantes aux
opiacés (n=65). L’effet a été mesuré sur le
‘Short Opiate Withdrawal Score’ (= SOWS)
(Akhonzadeh et al. 2001b). Il n’est pas exclu
que ces substances causent de la dépendance
(par défaut d’études complètes sur le
sujet). Leur toxicité semble cependant limitée
à faible dose.
TRAITEMENT DE L’INSOMNIE
La valériane s’utilise traditionnellement pour
calmer l’agitation et induire le sommeil. On
n’a pas déterminé clairement la fraction
active de la valériane. L’acide valérianique est
cité comme “Leitsubstanz”, mais n’est certainement
pas l’unique responsable de l’activité
biologique. A l’époque, les valépotriates ont
été désignés comme constituants importants.
Les médicaments enregistrés ne contiennentpas de quantités démontrables de valépotriates.
Ces métabolites secondaires sont en effet
trop instables.
Les extraits de valériane sont en mesure d’entrer
en compétition avec le GABA sur le complexe
récepteur-effecteur GABAergique. Ils
allongent la durée du sommeil induite par du
thiopental chez les souris.
En ce qui concerne les préparations de valériane,
un problème pratique est le grand
nombre de différences quantitatives et qualitatives
entre les divers produits (Gebu 2005).
De plus, des effets secondaires ont été rapportés
pour la valériane et elle est contre-indiquée
pendant la grossesse, l’allaitement, et
chez les personnes qui ont une mauvaise
fonction hépatique (Declerq 2005). Dans
quelques rapports isolés, cependant sans
base causale méthodologiquement solide, les
préparations de valériane semblent être cardiotoxiques
ou hépatotoxiques. (Gebu 2005)
Divers extraits de valériane hydro-alcooliques
ont été étudiés avant l’an 2000 dans des études
de courte durée tant ouvertes que contrôlées
(maximum 28 jours ; 430 patients). La
dose de la préparation utilisée varie de 45 à
1250 mg par jour. Le nombre de patients par
étude varie de 8 à 128. Tant les paramètres
subjectifs (qualité du sommeil, durée de l’endormissement
et du sommeil à mentionner
soi-même ; utilisation de différentes échelles
dont la Clinical Global Impression ou CGI par
le médecin-traitant) que des paramètres
objectifs (laboratoire du sommeil, EEG) sont
évalués. La valériane s’est profilée dans ces
études comme un somnifère sûr dépourvu
d’effet ‘hangover’ significatif. La durée de l’endormissement
est plus courte et le sommeil
s’améliore. Elle n’influence pas le sommeil
REM et la phase du sommeil profond commence
plus tôt dans la nuit. L’effet de la valériane
est, parfois, comparable à celui de l’oxazépam
en tant que somnifère (Dorn 2000 ;
ESCOP 2003).
Cependant, la consultation de la littérature
montre des résultats contrastés. Une revue
comprenant neuf essais randomisés en double-
aveugle et contre placebo sur l’efficacité
de la valériane (monopréparations) dans l’insomnie,
conclut que la preuve d’une telle activité
est insuffisante (Stevenson en Ernst
2000).
Selon une étude à petite échelle, la valériane
peut jouer un rôle dans la thérapie de suivi
après un sevrage aux benzodiazépines. Plus de
recherche sont nécessaires pour se prononcer
définitivement à ce sujet. La valériane peut jouer
un rôle dans la thérapie de suivi après un
sevrage aux benzodiazépines. En général, des
extraits hydro-alcooliques sont utilisés.
La standardisation en acide valérianique ne
garantit pas une efficacité thérapeutique. Les
points finaux sont le plus souvent basés sur des
paramètres subjectifs. Un ‘publication bias’ (altération)
n’est pas à exclure.
La valériane a fait l’objet d’études cliniques plus
étendues que la passiflore. De l’accoutumance
ou de la dépendance n’ont pas été recensées
pour ces deux plantes mais ne peuvent être
exclues. Des questions demeurent en ce qui
concerne la sécurité et les effets de ces substances
à long terme.

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=170&u=12360542]
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valériane, passiflore (sedinal, dormiplant..)

Message  chispa le Ven 12 Fév - 21:30

j'utilise Sedinal depuis trois semaines.. je constate que je ne dors pas plus (toujours un éveil tôt le matin), mais je dors mieux.. c'est dur à expliquer, j'ai plus l'impression d'avoir dormi.. que d'avoir été assomée.. (effet du Seroquel)

Et quand j'ai une sensation d'angoisse (coeur qui accélère palpitation, mal être) quinze gouttes font de l'effet après plus d'une demi heure. Ca fonctionne même mieux que le Lysanxia pour moi.
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valériane, passiflore (sedinal, dormiplant..)

Message  Invité le Sam 13 Fév - 9:41

bonjour ,
Merci chispa pour ces infos, par tes conseils j'ai aussi commencé le sedinal depuis une semaine et c'est vrai que j'ai retrouvé la sensation de dormir mais je me lève toujours a la même heure pile et sans réveille c'est incroyable
c'est peut être grâce a ca que je suis beaucoup plus calme mais sauf que je le prend pas tout les jours le seule inconvénient j'ai super mal a l'estomac a chaque prise et je supporte pas l'odeur du produit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valériane, passiflore (sedinal, dormiplant..)

Message  chispa le Sam 13 Fév - 9:59

Comme la plupart des médicaments vaut probablement mieux le prendre avec quelque chose à manger, un petit pain, un biscuit ou quelque chose comme ça.
Pour le goût et l'odeur.. j'ai trouvé que dans du jus multifruit, ça finit par ressembler à l'apéritif sans alcohol que Evelyne avait déniché pour le réveillon.. Je sais plus le nom.. mais il était au moins aussi amer tongue Razz
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum