Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  fafa01 le Jeu 7 Jan 2010 - 1:49

2010. Je vais avoir 40 ans cette année. Le constat est très moche… Mes troubles comportementaux peuvent-il être mis sur le compte d’une personnalité bipolaire ? Je résiste, excuse trop facile me semble-t-il. La culpabilité est plus facile.

J’ai passé une bonne partie de la journée et de la soirée à errer sur des sites, à la recherche de réponses sur ce que je considère aujourd’hui, enfin, comme des troubles de ma personnalité.

En résumé : compulsion d’achats, addiction au tabac et à l’alcool, onychophagie, instabilité sentimentale. Je peux encore ajouter addiction à l’informatique, que ce soit les jeux ou l’errance sur internet, pourvu que je fuie ma réalité.

C’est à travers ces errances que je me suis retrouvée sur ce forum et que j’ai eu envie d’y laisser une trace. Un appel à l’aide. Une confession. Un besoin de partager et d’être comprise, sans jugement, avec des inconnus, la honte m’envahissant lorsque j’envisage de parler à quelqu’un de proche.

Je me retrouve aujourd’hui dans une situation extrêmement difficile. A la merci d’une saisie mobilière, en sursis quant à mon logement. L’histoire se répète… Malgré deux internements en hôpital psychiatrique, une expulsion, une tentative de suicide, une fuite, je n’ai pas appris. Je n’y arrive pas.

Dans mes moments de lucidité, lorsque je regarde ma vie en face, je me dis que je me fais vivre un calvaire.

Les mots se bousculent dans ma tête et je ne sais dans quel ordre les livrer, je voudrais tant faire comprendre ma solitude et mon désarroi, mais tout arrive dans ma tête d’une manière décousue.

Aussi loin que je remonte dans mon passé, j’ai toujours eu des problèmes de gestion. Je vis dans l’angoisse permanente. Le manque d’argent, et pourtant je gagne plus que bien ma vie aujourd’hui, je n’ose plus répondre au téléphone, ma boîte aux lettres est pleine à craquer, je n’ose plus relever le courrier. J’ai pris deux jours de maladie, que j’ai passé dans le silence total, à guetter le bruit de l’ascenseur, vérifier par la fenêtre si l’huissier n’était pas là avec un camion de déménagement, je n’ai pas osé allumer les lumières le soir de peur que mon propriétaire passe me voir et sache que j’étais là. Le soir, soit je me couche tôt, en même temps que mon fils, prends un somnifère, lisant en attendant qu’il fasse effet, soit je reste devant mon pc pendant des heures et lorsqu’enfin je me décide à me coucher, je m’invente des vies et supplie toutes les forces de l’univers de m’aider. Tous les soirs en rentrant du travail, j’angoisse à l’idée qu’ils sont peut-être passés m’enlever mes biens pendant la journée. Chaque jour je me dis, demain je vais trouver une solution, La solution, que je me réveillerai en étant une autre, que cette vie n’est qu’un cauchemar. Je mens à ma famille, aux rares amis qu’il me reste. Je m’isole, personne ne sait rien de ce que je vis, j’ai trop honte. Je me sens continuellement fatiguée, je me bourre d’analgésique car j’ai le sentiment permanent d’avoir mal partout.

Aux abois, j’avais pris la décision de partir. Je n’ai plus le courage de tenter de mettre fin à mes jours, alors la seule solution me semblait fuir. D’abord, je voulais le faire avant les fêtes. Mais je ne voulais pas infliger cela à ma famille avant Noel. J’ai réussi, à force de mensonges, à repousser les échéances. J’ai préparé une valise, acheté les produits qu’il me fallait, un autre ordinateur portable afin de laisser le moins de traces possible de mon départ volontaire, de la teinture pour mes cheveux, retiré plus d’argent liquide que je n’en ai, relevé les horaires de train. Hier en fin de journée, mon fils partait avec mon père pour rendre visite à ma grand-mère, retour ce soir. Ma décision était prise. Je pars. Je laisse tout derrière moi, je disparais, je m’éclipse, je ferme les yeux et laisse tout derrière moi. Je ne voulais pas dormir. Mais je n’ai pas tenu, je me suis endormie tout de même. Je me suis réveille en panique à 9 heures ce matin. Je ne sais comment décrire cet état. Panique, angoisse, le cœur battant à cent à l’heure, déphasée, le sentiment que je suis complètement folle. Je ne peux pas faire cela. Je ne peux pas faire vivre ce calvaire à mon fils, ma famille qui a toujours été là pour m’entourer, qui m’a toujours aidée. J’ai pensé un moment à me faire interner volontairement, cependant cela ne m'apportera aucune solution. Et fuir, pour aller où ? Pour devenir quoi ?

C’est comme cela, en parcourant les forums sur internet, que j’ai décidé de lutter. En moi ce soir un sentiment de soulagement et en même temps une angoisse terrible de devoir avouer mes faiblesses. De ne pas savoir de quoi demain sera fait. La peur du jugement.

Mes premiers pas vers un changement ont été aujourd’hui d’envoyer un courrier au procureur de la république afin de demander une curatelle volontaire. J’ai déjà été soumise à cette mesure, cependant, après quelques années où je m’en suis sortie seule, j’ai replongé dans mes travers. J’ai également transmis une copie de ce courrier à l’huissier. Je ne pense pas que cela changera grand-chose, cependant, dire la vérité est déjà énorme pour moi. Le plus grand pas ayant été de ne pas remettre ce courrier à demain. D’avoir décidé de le faire, et de l’avoir fait. Je suis sortie de la poste avec un sentiment de réussite, de soulagement, bien que sachant que le plus dur reste à faire.

Je me rappelle qu’un jour, le psy que je voyais à l’époque m’avait demandé si je n’avais pas envie de vivre tranquille, sans cette pression que je m’inflige quotidiennement. Aujourd’hui, j’ai envie de le crier, de le hurler OUI OUI OUI, je n’en peux plus. Je suis fatiguée. Je dois accepter que seule je ne m’en sors pas, j’ai besoin d’aide. Peut-être en aurais-je besoin toute ma vie.

Ce qui est incroyable dans tout cela, c’est que j’arrive à aller travailler, à mener en surface une vie normale, m’occuper de mon fils, parler à mes collègues, rire, discuter avec ma famille, répondre « oui, oui, tout va bien, je suis juste un peu fatiguée ». La honte, encore.

Le début de mon message était : est-ce que je souffre de trouble bipolaire ? Je me retrouve en partie dans les descriptions de ces troubles. Mais une personnalité bipolaire est-elle capable de tromper ainsi son entourage ? Je suis perdue.

A chaque jour une action. Demain, je dois aller voir un psychiatre et rencontrer mon propriétaire. J’ai également décidé d’envoyer le lien sur ce message à des gens qui me sont proche mais ne connaissent rien du calvaire intérieur que je vis. Une décision qui m’angoisse terriblement.

J’ai également décidé de rejoindre un groupe de débiteurs anonymes qui se réunissent non loin de chez moi.

J’ai peur. J’ai honte. Le chemin va être long, je le sais. Je vais devoir apprendre à vivre et cela m’angoisse.

Vos réponses et soutiens me seront d’un grand secours. Merci de m’avoir lue.

fafa01

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 48
Type troubles : Bipo type II
Emploi / Statut : informatique
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  pipo le Jeu 7 Jan 2010 - 3:48

bonjour fafa01, soit la bienvenue sur ce forum, je crois que beaucoup de personnes ont u des probléme comme toi sur ce forum, j'espére quelles pouront t'aider le mieux possibles, déja laisse moi te féliciter d'avoir survécue a tous ça la fuite dans ton cas n'était pas la bonne solutiont ,en plus de ce temps la ça n'aurait fait que empiré les choses tu est courageuse d'avoir continué a travaillé malgrés tous ça
ça prouve que tu veut lutté ,il est certain que tu ne peut plus le faire tous seul, voie ton psy le plus rapidement possible, il vas certainement t'aiguillé sur la marche a suivre
malhereusement tu n'est pas la seule dans cette situationt il vas t'adrésser au services compétent inutile de te dire que tu vas avoir besoin d'une assistante sociale, prend render vous avec maintenant d'apres tes dires il serait fort possible que tu soit bipolaire, ce n'est pas a nous d'en juger mais a ton psy, il na peut étre pas voulu te le dire jusqu'a présent pour ne pas t'alarmé
maintenant je pensse que tu peut faire patienté tous tes creantié, il faut juste les prévenir par lettre recomendé avec acusé de réception que tu ne refuse pas de payé, et leur proposé une somme a donné tous les mois ne t'en fait pas il ne sufit pas d'étre bipolaire, pour avoir ces problémes la tu n'est pas la seule malhereusement, combien de famille sont endété jusqu'au cou avec ce gouvernement qui n'aide que les riches, c'est normal les pauvres sont trop nombreux
bisous ciaociao bisous welcom

pipo

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 71
Type troubles : bipolaire
Emploi / Statut : retraiter
Date d'inscription : 07/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty bien venu

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2010 - 8:14

fafa a dit "Les mots se bousculent dans ma tête et je ne sais dans quel ordre les livrer, je voudrais tant faire comprendre ma solitude et mon désarroi, mais tout arrive dans ma tête d’une manière décousue."

Bonjour et bien venu parmi nous sache que ici tu trouvera soutien et aide dans ces moments difficiles
effectivement , d'après ton témoignage il y a beaucoup de signes de bipolarité mais ceci dis ca ne prouve rien car un état de stress extrême peut aussi amener a cela alors je te conseil d'aller voir le plus rapidement possible un Psy pour y voir plus clair car avant tout ta santé et la plus importante et tout les problèmes de dette vont surement se régler car si tu es diagnostiqué bipolaire tu peux avoir de l'aide d'une assistante qui peut gérer tout cela et toi te concentrer sur ta santé et ton bien être et celui de ton fils avant tout
mais comme pipo je tien aussi a te félicité pour ce combat ,tu a déjà fait beaucoup de démarches qui vont t'aider a l'avenir et je pense que tu a déjà passer le mauvais tunnel et que tu es sur la bonne voie mais ne t' arrette surtout pas sur le chemin
je vais te raconter un peux mon histoire pour te donner du courage je me suis marié avec un homme que j'aimais et j'ai eu une petite fille et j'étais comme la plupart des bipolaires une femme battante j'ai réussis a construire un avenir professionnelle brillant 2 magasins et j'ai construit une belle villa et je me suis dis enfin je vais vivre bien et le destin ont voulu autrement du jour au lendemain j'ai tout perdu a cause d'un mari manipulateur j'ai cru que j'allais devenir folle j'ai aussi essayé de me suicidé et j'ai fini dans un hôpital psychiatrique avec le recul j'aurai réagis autrement car a force de vouloir régler tout mes problèmes sans l'aide d'avocat ou autre personne la police m'a forcé a stopper mes délires au point ou je voulais voir le rois en personne car je pensais qu'il pouvait m'aide a résoudre mes problèmes t'imagine.

aujourd'hui je suis bien soigné et bien entouré j'ai presque tout retrouvé de ce que j'ai perdu a part ma fille que je vois seulement une fois tout les 15 jours mais je remercie le ciel même si je suis pas croyante d'avoir changer mon destin car je suis beaucoup plus heureuse qu'avant et c'est ce que je te souhaite aussi et dis toi que la roue ne fais que tourné et le beau jour viendra surement l'essentielle c'est que tu a ton fils accroche toi a lui et courage bisous arena

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Joha le Jeu 7 Jan 2010 - 14:56

Bonjour Fafa01

Sois la Bien Venue parmi nous sur ce forum. bienvenue foule

Ton témoignage est très touchant, et tu as beaucoup de courage d'affronter tes peurs, je t'en félicite car cela est tellement difficile et douloureux, mais aussi tellement salvateur. Il n'y a que comme cela que l'on peut s'en sortir quoi qu'il en coûte à première vue.

As-tu déjà entendu parlé du Dossier de Sur-endettement ? C'est à la Banque de France qu'il faut aller le chercher et avoir des conseils.
Cela permet de geler les intérêts des dettes et ce qui s'en suis comme les saisies, ainsi que la suppression de certaines ou parties de créances, une fois qu'un Plan d'Epurations des Dettes (tableau-planning d'étalonnage de remboursement pour chaque choses) a été établi et validé par la Commission de Sur-endettement. (c'est elle qui s'occupe de tout planifier et répartir une fois le dossier monté).
Des personnes au sein de l'organisme peuvent t'aider à le réaliser, ainsi qu'une Assistante Sociale si celle-ci est bien.


Encore une fois Sois la Bienvenue sur ce forum. welcom


bisous
Joha
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2010 - 15:31

bonjour fafa 01 et bienvenue , ton histoire est trés touchante , mais , pardonne moi je n'ai pu lire jusqu'au bout car je suis assez fatiguée ces temps ci .Tu es "tombée " je pense sur le bon forum où il y a beaucoup d'écoute et de compréhension .
Bon courage et accroche toi à notre corde coeur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  fafa01 le Jeu 7 Jan 2010 - 15:51

Bonjour à vous. Merci beaucoup pour vos réponses, elles me vont droit au coeur. Il est difficile de parler de ces états à des personnes qui ne les ont pas traversés, le jugement est tellement facile ! Surtout que, excepté à ma proche famille, je n'ai jamais parlé des difficultés que j'ai pu rencontrer, ou que je rencontre à nouveau. Après mes hospitalisations, j'ai changé de région. Lorsque je suis revenue ici, je n'ai plus côtoyé mes anciens amis et recommencé une nouvelle vie.

J'ai cru m'en être sortie, mais cela n'a fonctionné que quelque temps. Les gens que je fréquente aujourd'hui ne sont pas au courant de mon passé, ni de mon présent. J'arrive à composer un masque pour les autres, comme si tout allait bien... c'est peut-être cela qui me permet de continuer à travailler. Mais supporter ce poids continuel seule, c'est trop difficile. J'arrive à un point de rupture.

Aujourd'hui, j'ai fait deux pas : prendre rendez-vous chez un psychiatre, c'est pour lundi 13h00 et envoyé un message à mon propriétaire pour lui expliquer dans quelle situation je me trouve et quelles démarches j'ai entreprises. J'ai réussi à ne pas les remettre à demain ! Deux petites victoires qui doivent sembler ridicules, mais qui sont pour moi énormes !! Demain, je prévois de parler de ma rechute à ma famille. C'est très angoissant, mais je dois le faire, j'ai besoin de vérité.

Merci à vous.

fafa01

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 48
Type troubles : Bipo type II
Emploi / Statut : informatique
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2010 - 16:29

B R A V O ok

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  chispa le Jeu 7 Jan 2010 - 22:19

bonsoir Fata et bienvenue sur le forum flower

Tu sembles à un carrefour de ta vie.. et tu prends des décisions difficiles.
J'ai aussi eu "plusieurs vies". Là ou je vis aujourd'hui, la plupart des personnes que je cotoie ne connaissent pas mon passé, ni un certain aspect de mon "présent" (un diagnostic de bipolarité). Je mène une vie, aussi en apparence "normale" pour beaucoup de ceux qui m'entourent.

Je pense aussi que la fuite n'était pas une bonne solution. J'admire ton courage ok
chispa
chispa

Féminin Nombre de messages : 5479
Age : 57
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Invité le Ven 8 Jan 2010 - 6:49

bonjour!et bienvenue!

on a tous et toutes lu que tu es arrivée à un moment de ton existence ou tu ne peux plus lutter seule,ou tu as besoin d'aide...et le courage réside en ce fait,reconnaitre qu'on ne peut etre seule face à cette p...de maladie;
mais la première étape,c'est déjà savoir contre quoi tu te bats,et donc étre diagnostiquée bipolaire,mème si ça fait mal au début,mème si parfois on est dans le déni...
en tous cas,pour avoir connu cette situation et la connaitre encore,je peux te dire qu'on peut étre bipo,et paraitre"normale"à son entourage,car le bipo est un petit étre plein de ressources quand il s'agit de se préserver,et taire aux autres celle qu'on est vraiment n'est-il pas la meilleur moyen de ne pas souffrir?
j'ai la chance,comme toi,d'étre soutenue,par mon mari chéri d'abord,qui m'a aimée me sachant malade,et mes enfants adorés,qui ont mieux compris celle que j'étais"grace"au diagnostic...
je te souhaite le mème parcours,
Valérie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Invité le Ven 8 Jan 2010 - 11:06

Courage Fafa dans tes démarches , Mon Dieu que la route est longue .
Je dois voir le 18 janvier un psy spécialisé en T.C .A ; en effet je souffre de troubles comportementaux avec la nourriture .
Ca fait partie aussi des addictions et ce n'est pas facile de vivre ça au quotidien .
Je te souhaite de retrouver la sérénité comme je le souhaite à tous les membres du forum car il y en a marre de faire semblant Embarassed
Bisous .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  muriel le Sam 9 Jan 2010 - 14:21

Je crois que la plupart des bipolaires (voire tous) ont derrière eux de de longues années "d'errance" et de souffrance. La sensation "d'enlisement" que tu décris et l'amoncellement de problèmes sur plusieurs années m'a interpelée.
Les choses peuvent s'améliorer aussi incroyable que cela puisse paraître.

Amicalement

Muriel

muriel

Féminin Nombre de messages : 75
Type troubles : TB II - états mixtes
Emploi / Statut : Emploi stable
Date d'inscription : 31/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Oui c'est très poignant

Message  BABOUILLE le Mar 12 Jan 2010 - 21:26

Tu décris très bien tes sentiments.

Je ne suis pas malade bipolaire, je ne suis que accompagnante.

Mon mari vient d'être diagnostiquée après des années de problèmes, d'errances....lui aussi a commi des erreurs, et non des moindres.

Et lui aussi a "caché" son mal être durant un tas d'années.

Donc oui tu peux être bipolaire et avoir pu "camoufler" tout ton désarroi, toutes tes contradictions.

Je trouve en effet que "tes petits pas" comme tu dis sont vraiment géniaux. Ces petits pas comme tu dis sont nécessaires pour faire évoluer les choses. Ces petits pas ne sont pas si petits !

Un grand bravo et tout plein d'encouragements pour toi ok

Bizzz

kathy
BABOUILLE
BABOUILLE

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 50
Type troubles : Accompagnant
Emploi / Statut : En recherche
Date d'inscription : 01/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  bulle le Mer 31 Mar 2010 - 11:09

Bonjour fafa ,

Je me retrouve tout a fait dans tes explications , tu es tres courageuse tu vas t'en sortir et on est là tous pour toi Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? 690663 Je suis moi-meme tres découragée en ce moment , mais...;apres la pluie viens le beau temps n'est-ce pas Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? 269789 Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? 63170 Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? 639814 Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? 353450
bulle
bulle

Féminin Nombre de messages : 383
Age : 68
Type troubles : troubles de l'humeur????
Emploi / Statut : a mon compte
Date d'inscription : 05/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty déjà connue mais petit rappel

Message  Invité le Mar 27 Avr 2010 - 5:50

(1) Humeur dépressive présente pratiquement toute la journée, presque tous les jours, signalée par le sujet (p. ex., se sent triste ou vide) ou observée par les autres (p. ex., pleure). N.B.: Éventuellement irritabilité chez l'enfant et l'adolescent.

(2) Diminution marquée de l'intérêt ou du plaisir pour toutes ou presque toutes les activités pratiquement toute la journée, presque tous les jours (signalée par le sujet ou observée par les autres).

(3) Perte ou gain de poids significatif en l'absence de régime (p. ex., modification du poids corporel en un mois excédent 5%), ou diminution ou augmentation de l'appétit presque tous les jours. N.B.: Chez l'enfant, prendre en compte l'absence de l'augmentation de poids attendue.

(4) Insomnie ou hypersomnie presque tous les jours.

(5) Agitation ou ralentissement psychomoteur presque tous les jours (constaté par les autres, non limité à un sentiment subjectif de fébrilité ou de ralentissement intérieur).

(6) Fatigue ou perte d'énergie presque tous les jours.

(7) Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée (qui peut être délirante) presque tous les jours (pas seulement se faire grief ou se sentir coupable d'être malade).

(Cool Diminution de l'aptitude à penser ou à se concentrer ou indécision presque tous les jours (signalée par le sujet ou observée par les autres).

(9) Pensées de mort récurrentes (pas seulement une peur de mourir), idées suicidaires récurrentes sans plan précis ou tentative de suicide ou plan précis pour se suicider.

B. Les symptômes de correspondent pas aux critères d'un épisode mixte (présence à la fois de symptômes dépressifs et de symptômes de manie caractéristiques du trouble bipolaire).

C. Les symptômes induisent une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants.

D. Les symptômes de sont pas imputables aux effets physiologiques directs d'une substance (ex. drogue ou médicament) ou d'une affection médicale générale (ex. hypothyroïdie).

E. Les symptômes ne sont pas mieux expliqués par un deuil, c'est-à-dire après la mort d'un être cher, les symptômes persistent pendant plus de 2 mois ou s'accompagnent d'une altération marquée du fonctionnement, de préoccupations morbides de dévalorisation, d'idées suicidaires, de symptômes psychotiques ou d'un ralentissement psychomoteur.

Un épisode de dépression majeure est qualifié, selon la sévérité des symptômes, de léger, moyen ou sévère.

La dépression saisonnière est un épisode de dépression majeure dont la principale caractéristique est de survenir durant la même période à chaque année. Il peut aussi s'agir d'un épisode de dépression majeure faisant partie du trouble bipolaire (maniaco-dépression). Dans ce dernier cas, il y a souvent présence de symptômes hypomaniaques pendant l'été.

Le diagnostic de trouble bipolaire (auparavant appelé maniaco-dépression) est porté en cas d'épisode de dépression majeure lorsqu'il y a déjà eu un ou des épisodes maniaques ou hypomaniaques.

Voyez également:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  modeste le Jeu 29 Avr 2010 - 0:25

bonjour,

j'ai un probleme avec les "institutions".
par exemple l'ecole de ma fille. quand je considere qu'un devoir est plus ou moins stupide ou des instructions pas claires, ca me met hors de moi.
je finis par eviter de m'impliquer dans sa scolarite car j'ai peur d'aller faire un scandale a l'ecole.
hier , l'ecole m'a appele pour autre chose , j'ai decroche et raccroche , apres je n'ai pas repondu aux messages.
j'ai ete oblige de dire n'importe quoi pour me justifier ensuite.

pareil avec les banques, je pique des rages devant leur j'menfoutisme (pourtant relatif). je m'en rends malade.
il y a des jours ou je me demande si je ne ferais pas bien de ne m'occuper de rien.

les impots , l'etat civil ,pareil.

c'est con, je sais , et ca me bouffe une partie de la vie.

s' il y en a d'autres comme moi....

modeste

Masculin Nombre de messages : 10
Type troubles : troubles de l'humeur
Emploi / Statut : sans
Date d'inscription : 21/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ? Empty Re: Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum