Clefs de ma stabilisation

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petit hymne à la stabilité

Message  Invité le Dim 2 Mai - 20:19

Stabilité, je t’aime.

Parce que mes joies ne m’entraînent plus à bord d'un TGV sans conducteur.

Parce que mes contrariétés ne débouchent plus sur un puit sans fond.

Parce qu’au travail, mes heures riment avec sérieux et efficacité, l’absentéisme ne fait pas partie de mon vocabulaire. Mes collègues ne craignent ni mes sauts d’humeur, ni mes délires.

Mon fils pousse loin des tourments que la maladie m’a infligés avant sa naissance.

J’ai le plaisir de construire avec lui et mon mari un foyer heureux.

Mes jours ne meurent pas d'ennui et mes nuits sont paisibles.

Bon dimanche,

Clémentine sunny

PS : les spécialistes de la bipolarité semblent presque ignorer cet état, de complète stabilisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Dim 2 Mai - 23:42

Tant mieux pour toi, je m'en réjouis.. c'est un état que beaucoup de non bipolaires n'arrivent même pas à atteindre non plus ok
Si t'en a un peu de trop.. t'envoie par ici Razz sunny

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Sandrine le Mer 12 Mai - 10:12

On peut tous arriver à une relative paix intérieure et être en phase avec nous-même mais en empruntant tellement de chemins différents car on est tous différents. A part la sensibilité et la tolérance on est tous différent mais chacun a su ou est en passe de trouver le chemin qui le conduit à une vie plus stable plus harmonieuse, le chemin du boheur et l'arrivée compte autant que le chemin comme dans tous les voyages.

Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 48
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mer 12 Mai - 12:56

Bonjour à tous,

Comme les mécanismes de la stabilisation m'intéressent particulièrement, je vais faire mes recherches sur la question à l'occasion.

Voici un premier lien qui peut nous éclairer :

http://fr.brainexplorer.org/bipolar_disorder/Bipolar_Disorder_course.shtml

A +

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mer 12 Mai - 21:18

Bonsoir à tous,

Voici un autre article intéressant à mon sens :

Lundi 22 mars 2010

Troubles bipolaires : "le retour à la vie normale, une ambition légitime", interview du Dr Christian Even
aris (ZeMedical) –

Acceptation de son trouble bipolaire, assimilation d’une éducation thérapeutique, suivi assidu du traitement médicamenteux, hygiène de vie aidée par le rôle actif à jouer par l'entourage ou le conjoint... Si une rechute n'est jamais à exclure, le patient bipolaire respectant ces points clefs a toutes les chances d'être stabilisé et de renouer avec une vie normale.

ZeMedical remercie le Dr Christian Even, psychiatre et co-auteur de Trouble bipolaires*, d'avoir répondu à nos questions concernant la prise en charge de la personne bipolaire.

* Troubles bipolaires, guide à l’usage des patients et de leur entourage par le Pr Roland Dardennes et le Dr Christian Even, Bash éditions médicales (à paraître, disponible en version Exclusif de type pdf sur ZeMedical.com)


ZeMedical : Lorsqu'une personne bipolaire est traitée, peut-on parler de "retour à la vie normale" ?
Dr Christian Even : Oui, pour beaucoup de patients. Et pour répondre précisément, au préalable il est fondamental d’avoir à l’esprit quelques enjeux et notions, véritablement déterminants pour assimiler ce que signifie la prise en charge du trouble bipolaire et l’espoir d’un retour à la normale.

En premier lieu, de tous les enjeux de la maladie je citerais le risque vital encouru : des études montrent que 15% des bipolaires décèdent par suicide, en grande majorité avant le diagnostic médical et donc en l’absence d’une prise en charge adaptée, qui fondée notamment sur le traitement thymorégulateur change radicalement les choses en ramenant presque le risque à celui de la population générale.

Le second enjeu à citer est l’insertion sociale et professionnelle : il faut à tout prix ne pas perdre son travail. Et pour cela, le meilleur moyen est d’éviter ou prévenir au maximum la rechute. Sachant que ce type d’événement serait le plus fréquemment à lier à la rupture de l’individu avec son équilibre médicamenteux quelque en fût la raison.
Ensuite je préciserais que le trouble bipolaire recouvre des réalités de maladie très variables d’un individu à l’autre : des formes sévères, des formes atténuées, des formes qui répondent bien au traitement et d’autres non, des sujets qui ont une attitude face au traitement facilitant les choses ou au contraire les compliquant.

Au départ, l'objectif est donc que le traitement rencontre l’individu pour le meilleur à vivre. On visera la stabilisation et avec, l'espoir d'un retour à la vie normale. Tout compte fait, on sait que cela ne marchera pas dans 100 % des cas, mais aussi surtout qu’un patient bien traité, qui répond à son thymorégulateur, qui est bien suivi, a toutes les chances d'être stabilisé, ne s’exposant alors plus à un risque vital, conservant son travail, et en mesure de jouir d’une qualité de vie. Ça vaut donc le coup.

Dans cette perspective, considérant tous les paramètres cités, environ un tiers des patients ne va pas rechuter moyennant un suivi psychiatrique régulier et un traitement à prendre sans discontinuer. Ensuite, un second tiers des patients va faire des rechutes dépressives ou hypomaniaques de faible intensité, peu fréquentes et pas trop longues. Enfin un dernier tiers de patients va mal répondre au traitement avec parfois des rechutes sévères, longues, qui pourront nécessiter des hospitalisations et davantage de médicaments à prendre – deux thymorégulateurs voire parfois plus – pour un résultat qui pourra rester au final imparfait.

Lire la suite de l'interview

– Quelle est la prise en charge idéale ?
Elle dépend de nombreux facteurs, et certaines conditions sont essentielles, comme la stabilité de l'univers social, familial et professionnel, un suivi et une observance régulière du traitement, un entourage présent et vigilant... Lire
– Comment se passe une prise en charge à l'heure actuelle et quelles sont les perspectives ?
Une prise en charge réussie est celle qui implique le patient. Le médecin doit investir la personne bipolaire. Un patient éduqué contrôle mieux sa maladie, et est plus à même de se stabiliser : voilà où réside le véritable challenge des années à venir.

coucou

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Jeu 13 Mai - 6:57

Bonjour clémentine,

Je suis très heureuse que tu sois parvenue à l'équilibre et que tu t'y maintiennes ! C'est un foyer de plus qui n'est pas perturbé par cette galère de santé. Quant à moi ? Euh... je fais partie du mauvais tiers !

Tu as bien cité la source de cette information mais pourrais-tu nous indiquer le lien car il y en a plus à Lire en fin d'article. Merci d'avance.

Bonne journée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Jeu 13 Mai - 8:39

Bonjour Fractal,

Voici le lien en question :

http://www.zemedical.com/avis-experts/troubles-bipolaire-even/(theme)/5800

Bonne lecture,

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Jeu 13 Mai - 9:30

Merci Clémentine sunny

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Sam 15 Mai - 16:20

Pour compléter notre dossier sur la stabilisation :

http://www.ctah.eu/experts/lire/55

Si je trouve le temps et la motivation, je tenterais de faire plus tard une synthèse.

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Dim 16 Mai - 8:32

Bonjour clémentine,

Je te remercie de prendre le temps de partager avec nous tes trouvailles sur la stabilisation, au fur et à mesure de ta quête d'information, pour moi porteuse d'espoir.

En intervalle libre ou stabilisés dans la durée, bien des bipolaires se détournent des "cercles de malades" et s'occupent (légitimement d'ailleurs) "ailleurs".

Bon dimanche !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Lun 24 Mai - 16:22

Bonjour à tous,

J'ai recherché dans les articles que je vous avais transmis et dans ce que j'ai pu lire des explications à ma stabilité. Voici le fruit de cette rapide recherche :

L’espoir d’un retour à la normale

  • Forme qui répond bien au thymorégulateur (traitement pris sans discontinuer)

    Sujet qui a une attitude face au traitement facilitant les choses

    Stabilité de l'univers social, familial et professionnel

    Patient éduqué

    Absence de comorbidités

    Emergence des troubles entre l'adolescence et l'âge adulte

    Les phases dépressives succédaient aux phases maniaques

    20% sont stabilisés avec le lithium seul sur une période de 2 ans de suivi



Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mar 25 Mai - 6:06

Bonjour Clémentine,

Merci d'avoir compilé cette liste récapitulative qui montre bien que notre maladie est multifactorielle.

Bon, j'en déduis qu'une stabilisation dans la durée dans mon cas sera du domaine de la quête du Graal... car notamment pour le point 3, je suis mal barrée
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Mar 25 Mai - 6:35

tu sais Fractal

j'ose croire que le point 3 peut être travaillé avec l'aide ou sans, d'un thérapeute (notament familial)

Univers social... on peut choisir jusqu'à un certain point son cercle d'amis et de fréquentations

Familial, ... tout est une question de trouver la bonne distance physique et.. émotionnelle

Professionel... professionel ne veut pas dire sous contrat salarié, mais à mes yeux tout activité utile à la société dans laquelle nous possèdons une expertise, et par laquelle nous pouvons être utile et valorisé à nos yeux et à ceux des autres.

Je te dirais comme à Arena d'ailleurs, les associations qui agissent dans divers milieux ont souvent besoin de traducteurs... le bénévolat c'est une manière d'etre utile.. j'estime qu'on est d'ailleurs plus utile dans certains bénévolats que dans certains boulots salariés Razz

Mais pour améliorer le point 3, comme pour les autres points, il faut une volonté d'accepter de changer ses habitudes.

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mar 25 Mai - 20:58

Bonsoir Fractal,

Je pense que, comme il existe plusieurs formes de la maladie, plusieurs profils de personnes, il existe également plusieurs chemins de stabilisation.

Pour certains individus, travailler n'est pas nécessaire à l'accomplissement et peut même être un frein. D'ailleurs, c'est ce que souligne très justement Chispa en parlant d'activités avec un grand A (milieu associatif).

Certaines femmes se plaisent au foyer, d'autres ont besoin d'avoir des agendas de Ministres...

Je crois que l'essentiel est de bien se connaître pour pouvoir prendre les orientations qui au fil du temps se montreront bénéfiques.

Selon moi, l'important est d'être capable d'analyser ce qui est bon ou mauvais pour soi et à partir de là de faire les bons choix.

Ces indications semblent simples, mais recouvrent en fait une vraie rigueur pour établir les jalons d'une progession éventuelle.

Bref, ne jamais accepter cette maladie comme une fatalité.

Bises,

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mer 26 Mai - 8:56

Je te dirais comme à Arena d'ailleurs, les associations qui agissent dans divers milieux ont souvent besoin de traducteurs... le bénévolat c'est une manière d'etre utile.. j'estime qu'on est d'ailleurs plus utile dans certains bénévolats que dans certains boulots salariés
bonjour à tous ,
eh oui je sais chispa mais je préfère (comme adi d'ailleurs ) aidez plutôt les animaux qui ne peuvent pas se défendre tout seuls que les êtres humains qui sont capable malgré la barrière de la langue parfois d'exprimer leurs besoins ,
ceci dis ,vous avez évoquer un point qui manque a l'accomplissement de mon bien être mais des fois il y a des priorités dans la vie qui faut faire pour pouvoir accéder au bonheur et peut être un jour a la stabilisation
bonne journée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum