bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Aller en bas

bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  chispa le Mer 9 Sep 2009 - 11:44

Mon avis,
Distinguer le TB précoce, qui est de type "cyclothymique" et le TDAH c'est pratiquement impossible, et c'est avant tout le sujet de grands débats et de discussions en cours.
Il est notoire qu'il y a une approche "française" (quid des autres pays européens?) différentes de l'approche nord américaine et canadienne.


Source: Document trouvé sur le site de A.I.T.B. (Association pour l'information sur les troubles bipolaires
Inter Psy n°4 Kochman F. et autres,
Titre de l'article "les jeunes hyperactifs deviennent ils bipolaires"

Un jeune patient souffrant de TDAH
ne semble donc pas évoluer classiquement
vers un trouble bipolaire. En
revanche, nombre de troubles bipolaires
précoces ont d’abord été diagnostiqués

incorrectement TDAH.

Si tant est que l’on accepte le modèle du trouble bipolaire précoce revêtant une évolution
chronique sans intervalles euthymiques, il devient alors complexe de distinguer un tel
trouble du TDAH. Il est de ce fait probable que ce diagnostic de TDAH soit surévalué chez
certains enfants et adolescents au détriment du diagnostic de trouble bipolaire. Il s’agit
alors d’une erreur diagnostique aux conséquences potentiellement hautement
dommageables pour les patients. Afin de minimiser ce risque, une réflexion globale des
psychiatres et pédopsychiatres au sujet de la pertinence et de la validité des concepts
de bipolarité précoce est vivement souhaitable.
Nonobstant, la conjonction d’un tempérament cyclothymique-hypersensitif, d’un TDAH
et d’antécédents familiaux de troubles de l’humeur incite à une extrême vigilance du
clinicien et thérapeute, car ce sous-type de TDAH pourrait correspondre à un tableau

précurseur d’un trouble bipolaire précoce
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5479
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  sweetdy le Lun 21 Déc 2009 - 21:49

hello

Même s'il est délicat, il faut veiller, en tant que parent, que l'un ou l'autre des deux diagnostics soit posé avec soin.

En effet, je ne sais pas ce qu'il en est de l'évolution d'un TDAH dans le temps s'il n'est pas soigné, sans doute beaucoup de dégâts rien que dans la vie sociale au moins.
Mais pour ce qui est d'une cyclothymie juvénile laissée à l'abandon, on sait ce que cela peut faire.

Ce que cela peut faire :
. cela peut rester stable, rester à un niveau pas dérangeant : avec l'âge, on gère mieux ses émotions, on apprend à se protéger naturellement.
. cela peut devenir une cyclothymie handicapante, ce qui est mon cas.
. cela peut devenir une BP 2, plus ou moins handicapante
. cela peut devenir une BP1, plus ou moins handicapante.

Ne pas faire poser un tel diagnostic lorsque l'on se pose des questions est donc très dangereux pour l'avenir de nos enfants.

Mais s'il est posé que va-t-il se passer ?
L'enfant va d'abord suivre une TCC pour apprendre à gérer ses émotions.
Deux cas :
1) la TCC prend, l'enfant progresse, tout va bien : les risques pour l'avenir sont gérés et peut-être que même l'enfant n'aura rien !
2) le travail de gestion des émotions est trop difficile pour l'enfant, ses émotions sont trop fortes, il n'y arrive pas. Dans ce cas, il y aura peut-être un traitement qui sera mis en place. Ce traitement a pour seul objectif de rendre le travail de la TCC possible. Il ne s'agit pas de stabiliser l'enfant : juste de réduire l'ampleur de ses émotions pour qu'il puisse apprendre à les gérer. Les risques pour l'avenir sont gérés, le traitement peut n'être que temporaire, l'enfant n'est donc pas juste orienté vers la maladie, des portes restent ouvertes.

La cyclothymie des enfants ne s'exprime pas comme celle des adultes : les enfants vivent plusieurs cycles dans la même journée, ils peuvent avoir ou non des périodes à tendances dépressives ou hypomanes mais pas tous. Il ne faut donc se limiter à cette recherche de up et de down pour se poser la question de la cyclothymie chez l'enfant. Ce qu'il faut rechercher, c'est instabilité de l'humeur plus prononcée, ces émotions trop intenses, des colères impossibles à simuler par exemple.
Certains diront que tous les enfants sont comme çà. Personnellement, je crois qu'ils n'ont jamais vécu avec un enfant cyclothymique. En tant que parent, on sent bien qu'il y a une démesure, que cela ne tourne pas rond, que, oui, c'est pareil chez les autres mais pas de la même façon, que ce que certains qualifient de provocation n'en est pas que ce sont juste des émotions non contrôlées.

Vous pourrez lire aussi, chez certains psychiatres et autres, que les parents se valorisent des dysfonctionnements de leurs enfants. Je leur répondrais juste que lorsque l'on vit ces dysfonctionnements, on en ferait bien cadeau aux autres si c'est tellement prisé. Mais on ne peut pas.
On lit aussi qu'il s'agit d'un problème d'éducation. Je prends, ok, je prends. Mais pas QUE.
Personnellement, j'ai loupé des choses avec ma fille, surtout pendant mes deux années de dépression, mais finalement, je n'ai pas loupé plus de choses que d'autres, peut-être plutôt moins comparé à certains. Alors je ne prends pas cette explication toute seule.

Vous l'avez deviné, ma fille a un tempérament cyclothymique. Elle suit une TCC sans médicament à côté (ce n'est qu'un tempérament, pas un trouble). Les effets sont visibles. Il y a encore des progrès à faire, mais cela progresse !
avatar
sweetdy

Féminin Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 16/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  chispa le Lun 21 Déc 2009 - 22:10

Le principal danger d'une erreur de diagnostic, c'est que souvent on perscrit du rilatine ou équivalent pour le déficit d'attention de l'enfant ou même l'adulte.. et que ce médicament peut provoquer une manie: hallucinations ect. J'ai eu droit à du rilatine, mais mon psy m'a prévenu du danger de continuer trop longtemps dans mon cas.. et j'ai arreté, car un jour je me suis sentie bizarre, j'ai pas attendu le reste.. maintenant était ce le pouvoir de suggestion du psy.? j'en sais rien, mais je préfère ne pas tenter le diable.. j'ai assez avec ma cyclothymie.

Mon petit frère trois ans plus jeune que moi est ici en Belgique après vingt ans ou nous étions séparés par un océan. Bien sûr, on parle de notre jeunesse, et avec mon diagnostic récent en toile de fond, il me raconte comment il me voyait... pas triste mes changements d'humeur..
Souvenir le plus notoire..il en rit, mais moi pas trop.. Vers quinze ans, j'ai explosé et poursuivi mon autre frère avec une pelle, et après que celui ci se soit réfugié dans la sellerie, j'ai défoncé la porte avec la pelle.. Mon petit frère se souvient du motif.. moi je me souviens de la pelle, de la porte de l'émotion.. le reste est flou. Peut être à partir de ce jour là, j'ai commencé à avoir peur de moi même.
(Je comprends aussi maintenant que je me trouvais en position de fille ainée, plutôt ignorée par son père, constamment critiquée par sa mère, puisque difficile, et mon frère était le "gentil", le fils héritier, ect) mais il m'a fallu 32 ans pour comprendre cette première crise.. Comment étais je arrivée à me retourner contre mon frère que j'aime. Les seuls qui me comprenaient et m'apaisaient, les chevaux..
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5479
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  Joha le Mar 22 Déc 2009 - 0:54

sweetdy a écrit:
Mais pour ce qui est d'une cyclothymie juvénile laissée à l'abandon, on sait ce que cela peut faire.

Ce que cela peut faire :
. cela peut rester stable, rester à un niveau pas dérangeant : avec l'âge, on gère mieux ses émotions, on apprend à se protéger naturellement.
. cela peut devenir une cyclothymie handicapante, ce qui est mon cas.
. cela peut devenir une BP 2, plus ou moins handicapante
. cela peut devenir une BP1, plus ou moins handicapante.

Ne pas faire poser un tel diagnostic lorsque l'on se pose des questions est donc très dangereux pour l'avenir de nos enfants.

- Et cela peut devenir surtout un Etat Mixte.
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  Invité le Mer 10 Fév 2010 - 8:20

Le risque de trouble bipolaire plus élevé chez les jeunes doués
PsychoMédia - Publié le 03 février 2010
Les jeunes doués ont un risque 4 fois plus élevé de développer un trouble bipolaire (maniaco-dépression) que ceux qui réussissent moyennement, selon une étude publiée dans le British Journal of Psychiatry.

Le chercheur en psychiatrie James MacCabe et ses collègues du King's College London et du Karolinska Institute en Suède ont analysé les résultats d'examens d'environ 714,000 Suédois âgés de 15 et 16 ans entre 1988 et 1997, qu'ils ont mis en relation avec les admissions à l'hôpital pour un diagnostic de trouble bipolaire entre 17 et 31 ans.



Ceux qui avaient les meilleures notes étaient presque 4 fois plus susceptibles de développer un trouble bipolaire que ceux obtenant des résultats moyens. Ceux qui avaient des notes faibles étaient deux fois plus susceptibles que ceux ayant des résultats moyens. Le lien entre résultats et risque de trouble bipolaire était présent même en ajustant les données pour tenir compte d'autres facteurs pouvant avoir une influence tels que l'éducation parentale et le statut socioéconomique.

Une note A était associée à un risque accru de trouble bipolaire particulièrement dans les matières artistiques et linguistiques et à un moindre degré dans les matières scientifiques. L'association était particulièrement importante pour les notes A dans l'examen de suédois et de musique, ce qui est conforme avec les études qui montrent des associations entre la créativité linguistique et musicale et le trouble bipolaire.

Les chercheurs avancent diverses hypothèses explicatives:

- les personnes en hypomanie, un état léger de manie ou d'humeur élevée, peuvent souvent avoir de l'esprit et être inventives, étant capables de faire des liens entre des idées de façon créative;

- les personnes ayant un trouble bipolaire peuvent souvent avoir des réponses émotives particulièrement fortes, ce qui peut favoriser le talent en art, musique et littérature;

- les personnes en hypomanie ont souvent une neurophysiologie qui facilite la concentration pour une longue période.

Pour ce qui est du lien entre notes faibles et trouble bipolaire, il pourrait être attribuable à des comportements perturbés, un abus de substance ou des symptômes dépressifs.

Les chercheurs rappellent que la majorité des personnes ayant des notes A jouissent d'une bonne santé mentale.

Psychomédia avec source:
Telegraph.co.uk
Tous droits réservés

Voyez également:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  Joha le Mer 10 Fév 2010 - 9:23

Vachement intéressent ce sujet ... !!

Franchement Melody, je ne sais pas comment tu fais pour trouver des articles comme ça ... !!!


Bise
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

lien génétique entre TDAH et TB

Message  chispa le Jeu 11 Fév 2010 - 18:48

Pour l'article complet.. faut payer
Arrow http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6X0W-488TY79-8&_user=10&_coverDate=02%2F01%2F2003&_rdoc=1&_fmt=high&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_searchStrId=1203510946&_rerunOrigin=scholar.google&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=751344d5b983ade5418f2ea8c15bb553


Abstract - selectedArticleReferencesReferences - selected


Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique
Volume 161, Issue 1, 1 February 2003, Pages 59-62
--------------------------------------------------------------------------------
doi:10.1016/S0003-4487(02)00006-9 | How to Cite or Link Using DOI
Copyright © 2003 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All rights reserved. Cited By in Scopus (2)
Permissions & Reprints

Communication
Trouble déficitaire attentionnel avec hyperactivité et trouble bipolaire. Une revueAttention deficit hyperactivity disorder and bipolar disorder. A review




References and further reading may be available for this article. To view references and further reading you must purchase this article.


E. Jaunay, , C. Even and J. -D. Guelfi

CMME, centre hospitalier (CH) Sainte-Anne, service du Pr Guelfi, 100, rue de la Santé, 75014, Paris, France


Available online 2 April 2003.

Résumé
Le devenir des enfants souffrant de Trouble déficitaire attentionnel avec hyperactivité (TDAH) reste discuté à ce jour. Cet article pose la question du TDAH comme signe prodromal de Trouble bipolaire (TB) chez l'adulte et a donc pour objectif de faire le point sur les liens qu'entretiennent ces deux pathologies. Il nous apparaît qu'une association existe entre celles-ci, qui s'exprime sous la forme d'une comorbidité augmentée, d'une agrégation familiale, d'un risque plus élevé de TB dans le devenir des patients TDAH. L'existence d'un TDAH (surtout certains sous-types) peut être considérée comme un facteur prédictif clinique d'un TB ultérieur. Il existe de plus des caractéristiques communes aux TB dans ce contexte. Enfin les études familiales génétiques suggèrent que l'association TDAH + TB serait un sous-type familial distinct qui correspondrait à ce que certains ont appelé le TB à début précoce. Ainsi la mise en évidence de ces liens privilégiés suscite des questionnements nosologiques et pourrait avoir des implications pratiques à considérer.

Abstract
The future of children suffering from Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD) remains discussed. This article questions about ADHD being a prodromal sign of adults'Bipolar Disorder (BD). Therefore we aim to clarify the links between these two disorders. It appears that there is an association between them. This is shown by an elevated comorbidity, a familial association, a higher risk of BD in the future of the ADHD patients. The presence of an ADHD (especially some sub-types) can be considered as a clinical predictive factor for a later BD. Moreover, BDs present some common features in this context. Finally, data from genetic familial studies suggest that the ADHD + BD association is a distinct familial sub-type and may be related to what some have termed childhood-onset BD. Thus these links raise nosological questions and may have important practical impacts.

Mots-clé: Agrégation familiale; Comorbidité; Déficit attentionnel; Hyperactivité; Troubles bipolaires

Mots-clé: Attention deficit; Bipolar disorders; Comorbidity; Familial association; Hyperactivity

Article Outline
1. Comorbité entre le syndrome d'hyperactivité avec déficit attentionnel et le trouble bipolaire
2. Agrégation familiale entre TDAH et TB
3. Suivi et devenir thymique des TDAH
4. Caractéristiques spécifiques des TB avec liens avec le TDAH
5. Conclusion
Discussion à propos de cette communication
Bibliographie
Corresponding author. Auteur correspondant.
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5479
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  Joha le Jeu 11 Fév 2010 - 19:22

Intéressant Intéressant ...

Ce qui est bien c'est qu'enfin ils se mettent dans le sujet et ne restent plus dans leurs petites cases. On va enfin pouvoir raisonner avec des liens et un schéma vue de plus haut.

Alors du coups moi aussi je vais mettre un sujet, le temps de tout retrouver (quelques heures ou quelques jours), et comme ça je mettrais ma pierre à l'édifice de la Toile.
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité précoce, cyclothymie et TDAH

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum