Avec ou sans Traitement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Ven 24 Juil - 18:45

Je viens de lire les messages de Deepsy au sujet de son fils et vos réponses.

Il est évident que lorsque l'on fait des crises maniaques il est difficile de passer à côté d'une BP mais je me pose toujours la question de savoir si l'on peut vivre sans traitement médicamenteux.

Etant été diagnosatiquée BP II j'arrive mieux à comprendre beaucoup de choses de ma vie, mon comportement, ma sensibilité, mes réactions, ma personnalité (maladie ou non ?) dépenses etc. mais je n'ai jamais pris de médocs durant cette période.
Je sais que tout le monde va me dire qu'il est indispensable d'être sous traitement, minimum thymo.

Lorsqu'un traitement est mis en place il est probablement impossible de le stopper, encore que ?, en milieu hospitalier et durant des mois ? mais alors pourquoi ai-je pu vivre toutes ces années sans cette béquille ? Je pense avoir eu des problèmes psy très tôt, vers 10-12 ans environ, BP à quel âge ? je ne saurais le dire.

Je ne sais pas si je suis dans le bon Forum mais bon c'était suite à ce qui avait été dit.

Merci de m'avoir lue.

flower

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  chispa le Ven 24 Juil - 19:12

Tout est une question de risques...
On peut certainement marcher sans béquilles quand on a un handicap au pied, mais... on risque de se retrouver à plat par terre.
Pour les bipos, surtout les II d'après ce que j'ai lu, le plus grand risque est le suicide. Le genre de chute dont on ne se relève pas.
Mais le traitement n'est pas une protection imparrable. En résumé ce que j'ai vu dans les textes c'est qu'il y a moins de pourcentage de suicides, avec traitement que sans traitement. La science a ses limites.
J'ai aussi lu des études sur l'impact du milieu et des ses facteurs stressants ou protecteurs. Agravant sont l'isolement, le chômage, la stigmatisation , des familles "stressantes".. Protecteurs sont les milieux acceuillants chaleureux compréhensifs, qu'ils soient familiaux, professionnels ou autres. Mais ceci est extrèmement rare dans notre société :cry:
Donc voilà mon opinion personnelle (en évolution) à cet instant et qui ne tient qu'à moi :
Je pense qu'il est possible que quand on est bien entouré, ayant une vie accomplie et source de contentement le traitement ne soit pas indispensable. Mais cela dépend aussi de chacun, du stade de la maladie, qui semble quand même évolutive, et de l'intensité des hauts et des bas.

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Sam 25 Juil - 18:58

Zut mon message vient de s'effacer, un chat sur le clavier, sâle bête Laughing alors je recommence mais je condense.

Merci pour ta réponse Chispa Smile

Heureusement que tu te documentes pour nous.

Je reste quand même perplexe même si je suis convaincue que cela ne s'arrange pas en vieillissant Laughing

Il est évident que le contexte, événements et situations jouent un rôle.

J'ai fait une TS sous médocs mais bon cela ne prouve rien et tu parles en termes de statistiques ce qui est qaund même plus objectif.
Par contre j'ai l'impression (toute personnelle) l'effet de certains médicaments (mal prescrits ou mal associés je ne sais pas) pourraient conduire à un passage à l'acte.

Je crois que si j'en avais la possiblité je tenterais un sevrage en milieu hospitalier quitte à devoir reprendre mon traitement mais au moins j'en aurais le coeur net. Aurais-je le courage d'aller jusqu'au bout du sevrage ? les médecins seraient-ils d'accord ?

Je relis pas j'envoie vite pas envie de recommencer lol

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  chispa le Sam 25 Juil - 19:24

normalement, le seul traitement à ne pas interrompre est le thymorégulateur
Les autres sont pour la période soit de dépression (anxiolitique et AD), ou de manie ou hypomanie (neuroleptique)
Tu pourrais en parler aux médecins, au moins leur demander comment arriver si possible à ne prendre plus que le thymorégulateur. Je comprends tes inquiétudes. Tu ne perds rien à essayer.
Surtout que si les placebos font de l'effet pour les personnes qui veulent y croire, il n'y a pas de raisons que avoit l'impression qu'un médocs nous fait du mal, pourrait avoir cet effet rien que par croyance.
(Je me suis posée cette question pour moi même car par mon histoire personnelle et familiale, je suis réfractaire au médicaments, quand pourtant je reconnais les progrès de la science et je veux y croire Rolling Eyes )
Les notices de médicaments parlent des difficultés et danger des sevrages mal encadrés donc il vaut mieux comme tu dit que ce soit bien encadré;
Je pense que tu as tout à gagner à en parler aux médecins.
Ca me fait plaisir de bavarder avec toi ce soir Very Happy

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  chispa le Sam 25 Juil - 19:35

tu sais aller sur le tchat? en dessous de la page

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  Invité le Sam 25 Juil - 20:53

Bonsoir Garrigue,

Chaque cas est un cas particulier.

Dans mon cas, la question ne se pose pas : l'absence de thymo me fait plonger plus ou moins vite dans la folie, rendant toute vie sociale impossible.

A l'heure actuelle, le lithium me permet de ne pas subir les fluctuations de la maladie et de profiter des bons côtés de l'existence, tant au travail qu'en famille.

Alors, le calcul est vite fait. Le lithium ne représente pas de contraintes pour moi, seulement des bénéfices.

Comme souvent, le bipolaire est amené à faire la balance des bénéfices par rapport aux risques.

Bon wwek end

Stéphanie sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  Sandrine le Dim 26 Juil - 2:19

Bonsoir!
ça faisait bien longtemps que je n'étais pas venue et en fin de compte vous m'avez manqué(e? c'est le COI qui est placé avant le verbe avoir donc pas de "e" c'est ça?) (smiley de la larme à l'oeil)
Je prends également du lithium mais ça ne m'empeche pas de vivre des phases depressives par moment sauf qu'elles durent beaucoup moins longtemps et qu'elles sont moins fréquentes
Je ne suis pourtant pas du genre à prendre facilement des médicaments mais celui là s'il faut le prendre à vie ça ne me dérange pas.
Bonne fête Jacques Exclamation

Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 48
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Dim 26 Juil - 17:23

Merci pour vos messages Smile

Chispa je n'avais pas vu le tien et n'ai pas pu aller sur le tchat. Je ne l'ai d'ailleurs jamais utilisé.

Vous avez toutes la même opinion au sujet d'un thymo, vous avez probablement raison, je suis actuellement sous Lamictal.

Je suis un peu révoltée en ce moment ca passera....c'est bizarre mais j'ai l'impression que c'est depuis mon hospitalisation, je remets tout en question (mon psy, médocs et autres)...

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Révolte es-tu là ?!…

Message  Jacques le Dim 26 Juil - 18:15

Bonjour, garrigue. Smile

Être révolté de temps en temps est une chose normale et bienfaisante. Personnellement, cela m'arrive lorsque je sors de down et que je reprends un peu de vitesse…

Ce qu'il ne faut pas, c'est être survolté ! dépasser la mesure. Je souhaite que ton rétablissement continue de bien se passer.

J'arrête ce post là car Ohé vient de monter sur mon bureau et il y a quatre pattes qui se rapprochent de mon clavier !…

Bonne fin de journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo

Jacques

Masculin Nombre de messages : 5966
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Dim 26 Juil - 20:42

Bonjour Jacques et Merci pour ton Message

Sacrée Ohé....

Oui tu as raison et c'est probablement ce qui m'arrive en ce moment comme quoi cette hospitalisation et le traitement mis en place ont été bénéfiques. Je ne pense pas être en phase UP ou euphorique simplement réaliste ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps. Il faut dire que lorsque l'on est pratiquement tout le temps en bas on cherche surtout à tenir la tête hors de l'eau...et l'on n'a même plus la force de se poser des questions No

Mais je m'en pose de plus en plus au sujet de mon psy......J'en parle depuis longtemps d'ailleurs....Je crois qu'Arena avait écrit dans l'un de ses messages qu'il ne semblait pas vraiment bien connaître la BP. C'est tellement complexe qu'il n'a peut-être pas vraiment envie de se prendre la tête avec cette maladie. Je crois qu'il ne savait plus quoi faire avec moi mais bon c'est un psy c'est son boulot "m...." alors désolée pour le language mais ca soulage Laughing

J'espère que tu continues à vivre des moments agréables et sereins.

Je me bats avec Shani ma persane pour écrire ce post cat ordicoul

Bonne soirée à toi aussi

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  chispa le Dim 26 Juil - 21:01

bonsoir Garrigue

C'est vrai que ça fait longtemps que tu te poses des questions au sujet de ton psy.
Il me semble que tu as écris qu'il n'est plus tout jeune. Il y a eu plein de nouvelles choses au sujet de la bipo ces dernières années, et s'il ne se tient pas au courant, il pourrait être en effet en décalage. Maintenant c'est pas grave si le traitement mis en place à l'HP fonctionne..
Lamictal... Jacques va être jaloux, il cherche quelqu'un pour lui prescrire ce traitement Razz
La psy de Bruxelles, avait d'ailleurs proposé ce traitement pour moi. J'ai fait suivre à moi psy, qui n'a pas suivit. Evidemment elle était supposée écrire tout ça et lui envoyer :evil: (sauf qu'en Belgique, c'est Lambipol).

Tu as trouvé Jacques, un psy que te prescrives du Lamictal?

biz Smile

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

sommeil sans somminfères

Message  Invité le Lun 27 Juil - 7:24

Bonjour,
j'ai trouvé un psy qui qui me prescrit du lamictal mais je voudrai diminuer la mépronizine on a de la confusion mentale avec ça...j'en souffre je vais diminuer et chercher une ou plusieurs plantes pour avoir un sommeil normal

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sommeil sans somnifères

Message  Valériane le Lun 27 Juil - 11:32

Bonjour Mélody,

J'ai pris moi aussi du mépronizine pendant des années. La solution que j'ai trouvé c'est la relaxation. La personne qui m'en faisait m'a tout simplement conditionné par des petits rituels au coucher, à savoir de mettre mes mains au niveau du plexus solaire (au niveau de l'estomac). C'est la détente assurée. Sleep Je ne prend plus de somnifère depuis plus de 10 ans.
Il suffit d'essayer ! Chacun peut trouver son petit rituel pour s'endormir !
Bon courage. Valériane

Valériane

Féminin Nombre de messages : 292
Age : 52
Type troubles : TB I etats mixtes
Emploi / Statut : invalidité cat 2 + travail à temps partiel + RQTH
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Lun 27 Juil - 18:17

Oui je vais continuer avec ce traitement pour le moment, j'ai aussi du Cipralex et du Rivotril. Le psy voulait que je diminue( j'étais à 20 mg) et même que j'arrête le Rivotril, mais je n'ai pu baisser que de 5 mg en 1 mois, j'étais trop mal.
J'ai d'ailleurs dit à mon psy que je n'avais pas envie de venir, je n'ai pas osé lui dire que je ne voulais pas le voir. Pas de souci il m'a envoyé une ordonnance, pas très efficace mais cool mon psy, d'ailleurs je peux avoir autant de médocs que je veux, enfin jusqu'à un certain point...
Je pourrais même en faire le commerce Laughing
Jacques Lamictal ? lol! je te fais un prix d'ami Laughing
A la Clinique il disait toujours "lamitrogène"

A la Clinique le psy m'avait donné les coordonnées d'un centre psy (médecins, psychologuqes, assistante sociale, etc.) J'avais pris un rendez-vous. Ce jour là il m'a été difficile d'y aller et je ne sentais pas bien mais bon une fois arrivée j'attends plus d'une heure et la psy vient me dire que le rendez-vous n'a pas été retranscris dans son agenda (???), dépitée et en colère j'accepte quand même un autre rendez-vous devant son insistance, elle me serre alors la main et la sienne est un vrai plat de nouilles. Bref j'ai décommandé quelques jours plus tard.
Par contre dans ce centre il y a tout d'abord une évaluation puis une proposition de traitement, intéressant.
Alors je verrai plus tard pour le moment le traitement semble me convenir, pour combien de temps on ne le sait jamais.....

Dur dur d'envoyer des messages, un chat sur les genoux, deux qui essaient de gagner du terrain pour m'aider à pianoter sur le clavier.... cat cat cat je ne sais pas où est le quatrième (la sauvageonne) ouf tant mieux

flower

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  garrigue le Lun 27 Juil - 19:01

En clinique je prenais aussi du Réméron mais le psy m'avait dit que je pouvais l'arrêter si j'arrivais à dormir.
Il augmente l'appétit et fait grossir. Comme je pesais 40 kg c'était plutôt indiqué.
J'ai arrêté progressivement de le prendre.
Je m'endors mais me réveille très tôt, suis naz toute la journée. Je vais essayer de reprendre de la Melatonine. Je ne veux pas recommencer à prendre des somnifères.

Bonne soirée à tous casqette

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec ou sans Traitement

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum