Bipo 1 versus Bipo 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bipo 1 versus Bipo 2

Message  Invité le Sam 23 Mai 2009 - 11:22

Bonjour à tous,

Je tenais à réagir sur les comparaisons entre différentes formes de maladies qui m'irritent.

Voici les propos que j'incrimine en particulier :

"J'avais parfois noté la dureté et même la cruauté dont étaient capables certains bipolaires de type 1 depuis que je fréquente les forums pour bipolaires, c'est à dire plus d'un an.
Nous, les bipos de type 2 qui ne connaissons pas les phases maniaques, parait-il pas si désagréables aux dires de certain(e)s, sommes surtout touchés par de longues, profondes et douloureuses dépressions associées à de fortes et dangereuses pulsions suicidaires, et sommes particulièrement difficiles à soigner aux dires des psys car, bien que notre bipolarité soit moins spectaculaire (et donc moins détectable, d'où un diagnostic tardif) car sans hallucinations aucune, elle engendre de terribles souffrances dues à une hypersensibilité maladive qui fait de nous des écorchés vifs qu'un rien peut blesser au point de se tuer
." (Funambule)

Ces paroles me choquent et les explications fournies par Funambule me paraissent légères. Faut-il, en tant que bipo 1, que j'explique en long en large et en travers par quoi je suis passée, que je teinte ma voix de trémolos pour plus de vraisemblance, que j'énumère les cicatrices, les hontes... pour que des esprits nombrilistes se penchent sur le sort de ceux qu'on traite de cinglés, de dégénérés, de timbrés, bref d'erreurs de la nature.

Nos dépressions ne sont pas moins noires que les vôtres et le suicide n'est malheureusement pas l'apanage des Bipos 2 ! Si tu regettes de ne pas connaître les phases maniaques et de ne pas suffisamment goûter à la folie, je ne peux rien pour toi.

On se demande pourquoi les bipos 1 cherchent à se soigner, c'est tellement fantastique d'être complétement coupé du monde !

Je veux bien tendre la main, mais il ne faut pas non plus me prendre pour une débile !

Funambule, je pense que tu viens d'épuiser le quota de patience que j'ai vis-à-vis de mon prochain. Je vais pouvoir entrer dans la case que tu réserves à certains Bipos 1 : dure et cruelle.

Bon week-end,

Stéphanie sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipo tout simplement..

Message  carolec le Sam 23 Mai 2009 - 12:10

je fréquente les forums depuis décembre 2003. je lis souvent, je réagis moins qu'avant. je n'ai par contre jamais réussi à faire des "généralités" sur les bipos 1 par rapport aux bipos 2 : pour moi, on est tous en galère. la maladie est là, prête à surgir au moindre faux pas.

je ne pense pas être "dure ou cruelle" : je dis ce que je pense. et tant pis si ça ne va pas dans "le sens du poil".

je sais pertinemment que sans mon traitement, je serai enfermée...ou morte (se jeter de plus de 20 étages dans le vide est paraît il plus efficace que du quatrième..à condition de ne pas amortir sa chute en tuant un malchanceux passant).

funambule a pris la mouche par rapport au mot que je lui ai fait et elle n'en a pas reçu l'essentiel : "sois égoîste et prends soin de toi" : quel mal y a t'il a lui dire de tout faire pour se stabiliser ?

mentir sur son état de santé aux services sociaux relève de l'inconscience, d'après moi.
c'est la conséquence de vouloir un enfant "à tout prix". je trouve cela dangereux et révoltant.

je n'ai pas honte d'être bipo et de me soigner : j'en ai même parlé à la médecine du travail. comme je suis stable, je n'ai eu aucun problème.

a plus
avatar
carolec

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 46
Type troubles : TB 1
Emploi / Statut : pharmacienne adjointe
Date d'inscription : 25/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum