Ressasser un fait ou une phrase...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ressasser un fait ou une phrase...

Message  petitenajia le Sam 9 Mai - 12:25

Bonjour,

Mon entourage a tendance à me rappeler quelque chose.. de difficile pour moi. En fait, quand je suis blessée par une phrase ou un comportement, j'ai bien du mal à réagir sur le coup. Je suis comme pétrifiée, en état de choc presque et du coup, je n'arrive pas à dire au moment ce que je ressens et ce que j'aimerais dire.

Au delà de ça, il semble aussi que je sorte des phrases de leur contexte ou que je les rebalance 6 mois plus tard...

Je prends un exemple imaginé:

dispute avec mon copain, il me lance une insulte qui me blesse profondément. Sur le coup, ma gorge est nouée et rien ne sort. J'encaisse et je l'assimile... Puis la dispute passe mais cette émotion est là, dans mon ventre. Ça me bouffe littéralement et pour y mettre fin, je décide d'en parler quand je suis prête.
Cependant, mon copain est passé déjà à autre chose et me rétorque que j'ai toujours cette mauvaise habitude de revenir sur des faits qui sont déjà passés.

Ça peut être aussi quelque chose qu'on m'a dit, que j'ai interprété à ma façon ou que je reprends "à ma sauce". En fait... je sais plus trop quoi faire, ni comment agir ou réagir avec mon entourage.

Je sais que j'ai ce défaut, je ne sais pas si c'est dû directement à ma maladie ou si, en plus, je ne suis pas aussi bordeline.

C'est simplement que comme j'arrive pas à exprimer mes émotions mais qu'elles restent en moi comme des toxiques qui me polluent de l'intérieur, j'ai le besoin de revenir sur certaines choses pour m'exprimer et non pas pour juger, critiquer ou en vouloir à la personne en question.
Je l'ai déjà expliqué et je commence toujours par "j'ai juste besoin de mettre les choses au clair, pour que je comprenne, parce que je l'ai pas fait au moment donné" mais ça ne suffit pas.

J'ai toujours un retour négatif et finalement, je sais plus quoi faire. Garder ces émotions négatives en moi provoquent deux réactions:
- soit je finis down même si j'avais bien commencé la journée
- soit je me construis des films pas possible vu que j'ai pas d'explication et ça empire les choses.

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  PF le Sam 9 Mai - 13:14

petitenajia a écrit:C'est simplement que comme j'arrive pas à exprimer mes émotions mais qu'elles restent en moi comme des toxiques qui me polluent de l'intérieur, j'ai le besoin de revenir sur certaines choses pour m'exprimer et non pas pour juger, critiquer ou en vouloir à la personne en question.

Je ne cite qu'une phrase mais comme je me reconnais en toi et en ce que tu ressens. Je pense que c'est en partie dû à notre maladie. Je pense que nous sommes trop sensibles, hyper sensibles je dirai et que nous prenons tout ce qui nous vient de l'extérieur trop à coeur, nous le vivons comme un drame, une charge. Et il nous faut pour être rassurée, en parler à la personne concernée afin que tout soit limpide à nouveau. Je pense cependant qu'en faisant un travail sur soi, on peut arriver à alléger ce poids et à mieux réagir à ces 'choses' qui nous blessent. Il faut apprendre à 'dédramatiser'. Je pense aussi qu'il vaut mieux parler du problème tout de suite. Se faire violence et dire, exprimer tout de suite mais avec douceur ce qui ne va pas afin d'éviter que cela nous pollue l'esprit, comme tu le dis si bien.
Pour ma part, je ne peux pas y arriver toute seule; Le médicament m'aide à être plus 'insensible' si tu veux. Cela a d'autres conséquences (...) mais c'est la seule façon en ce moment de ma vie où tout est un 'sens dessus sens dessous' pour faire face aux petits drames de la vie (à savoir petits drames pour moi! car tout comme toi, j'en fais souvent une montagne) et à trouver une certaine linéarité dans mon humeur.

J'ignore si tu prends un médicament mais si non, une aide professionnelle extérieure peut aider aussi à se construire 'autrement'.

Courage et essaies d'affronter la vie avec un peu plus de légèreté et un gands sourire, qui sera un peu crispé au début mais qui deviendra naturel par la suite. Sourire aux choses, aide. Et ça aussi, c'est un travail.

Amicalement,
PF

PF

Féminin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  petitenajia le Dim 10 Mai - 15:01

En fait, mon cas est assez compliqué. Entre le trouble bipolaire, les émotions que j'ai du mal à vivre, mon hypersensibilité...

Oui, j'ai un traitement et je fais aussi une psychothérapie.

Merci pour ton message. En fait, pour dire la vérité, je me sens vraiment extraterrestre aux yeux des autres.

Je me sens terrienne mais plus humaine... Par exemple, avec ma mère, j'arrive à parler des choses du passé qui me polluent l'esprit et le cœur surtout. Je crois que je dois aussi apprendre à me créer un cocon pour me protéger.

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  PF le Dim 10 Mai - 19:19

Estime-toi déjà heureuse d'avoir ta maman pour pouvoir parler de tes états d'âmes. Moi, je n'ai personne à qui parler, à part un très chère amie, la seule, que je ne vois plus car elle habite en Belgique et moi en France depuis huit ans. Difficile de se voir, de se parler. Tu as bien de la chance! Profites en pleinement!
coucou
Bonne soirée,
PF

PF

Féminin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  petitenajia le Lun 11 Mai - 0:32

Je suis sûre que tu trouveras quelqu'un qui saura t'epauler et avec qui tu auras des échanges amicaux. flower

Garde espoir en la vie.

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  petitenajia le Mar 12 Mai - 20:59

En fait, j'ai trouvé la réponse seule.

Je me dis que les personnes à qui je reparle de ce qui m'a blessé sont déjà passés à autre chose. Et mes vaines explications ne découlent sur rien de bien constructif dans le maintien d'une bonne relation avec l'autre.

Donc, j'ai décidé d'écrire une lettre, en m'adressant à la personne et en exprimant toute mon émotion quand je suis prête à l'évacuer.
Évidemment, je n'ai pas le but de donner la lettre à l'autre. Ce sera juste pour moi, mon outil pour me dépolluer. Smile

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  PF le Mer 13 Mai - 7:42

Surprised

C'est une excellente idée! Et c'est exactement ce que je fais. Dès que qch me bouleverse, je me mets derrière mon écran et j'écris pour évacuer, pour me débarasser de la chose encombrante, pour me libérer l'esprit et cela aide vraiment!

Take care,
PF

PF

Féminin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

ressassez

Message  Invité le Mer 13 Mai - 9:41

tu sais si tu ne réponds pas de suite les autres proches ou pas passe à autre chose mais il est pas rancunier et doit savoir qu'il faut faire attention a toi .
pour ma part je répond de suite sauf pour certaines personnes mes voisins qui m'ont agressez alors la j suis pétrifier comme une momie
je prend quand je vois la montagne approchez de moi du Solian un demi et cela me calme alors il ne comprend rien mon ami presque mon vrai ami llll en plus de Jacques fidéle au poste si je ne l'avais pas alors je serai perdue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un peu semblable...

Message  Sandrine le Ven 15 Mai - 23:46

Il nous est tous arrivé d'être tellement surpris ou choqué par le comportement de quelqu'un qui nous a blessé que sur le moment on n'a pas su quoi dire.
Par exemple mon compagnon m'avait parlé malhonnetement et c'est à peine si sur le moment je lui ai répondu.
Quand je suis sortie faire des courses, j'étais en colère et je n'ai pensé qu'à ça. A tel point que j'avais décidé de me venger.
Quand je suis revenue je lui est donnée une claque, et j'étais un peu grisée par mon audace sur le moment.
Mais ensuite je m'en suis voulue car manifestement la réaction était disproportionnée.
Mon compagnon a été très étonné car bien sûr il ne s'attendait pas à ça !
Je crois que certains mots, certaines phrases résonnent en nous comme des détonateurs, des déclics. Notre sensibilité est à fleur de peau.
On se pose des questions sur l'existence, le sens de la vie. Ce n'est pas mauvais en soi mais ce qui l'est c'est notre négativité.
Cette façon de tout interpréter mal parce que nous sommes mals, étrangers, incompris et différents des autres.
Ce qui compte c'est notre extrème sensibilité que nous pouvons transformer en créativité.
Et créer quelque soit le support, les matériaux utilisés est encore la meilleure des thérapies

Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 48
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

sandrine

Message  Invité le Sam 16 Mai - 8:06

** Je te comprend très bien sauf que s je sort ça me,lève un peu l'agressivité
mais faut dire que l'on est séparée
jevais envisager le divorce j'ai un avocat avec l'assistance judicière a 50%.je ne sais pas sais je gagnerai moins mais je pense que vu mon état de sante
et je ne supporte plus que i l me commande lors de visite vétérinaire car c'est lui qui paye les deux sont était la quand on c'est s&paré donc en commun il doit payer notez qu'il deviennent vieux(les animaux ) en commun

donc une bipolaire qui divorce i je l'aime plus mais je suis nostalgique ces moment là :cyclops: chevalier marin blabla Bon wwek end

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

melody

Message  Sandrine le Sam 16 Mai - 23:14

J'ai également divorcé et ça n'a pas été simple pour la garde de notre enfant. Divorce du en partie à ma bipolarité et ses conséquences.J'ai été libre pendant quelques années. Mais incorrigible sentimentale, je suis à nouveau tombée amoureuse. C'est la vie et je suis son cours. De trois, nous sommes passés à quatre avec la panthère noire que tu vois en avatar Melody. Il y a des hauts et des bas (moins bas , merci Lithium !)Je te souhaite beaucoup de courage pour ton divorce et que tu puisses obtenir la garde de tes animaux.Je sais à quel point les animaux comptent dans nos vie. Bisous à toi coeur

Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 48
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser

Message  Jacques le Dim 17 Mai - 10:57

Bonjour, petitenajia. Smile

Pour revenir au sujet qui te préoccupe, il est vrai qu'écrire peut permettre d'évacuer des idées/ressentis exprimés trop tardivement.

Il est vrai aussi que qui émet de telles remarques désobligeantes peut avoir tendance à avoir la mémoire courte. N'est-ce pas parfois notre propre cas lorsque nous sommes en manie ?!…

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo

Jacques

Masculin Nombre de messages : 6004
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  petitenajia le Dim 17 Mai - 17:18

Jacques a écrit:Bonjour, petitenajia. Smile
Il est vrai aussi que qui émet de telles remarques désobligeantes peut avoir tendance à avoir la mémoire courte. N'est-ce pas parfois notre propre cas lorsque nous sommes en manie ?!…

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

Je ne sais pas, je me remets bien souvent en question. Et quand je suis dans une phase de manie, même si ça me prend dix ans pour réaliser que j'ai blessé l'autre par des mots ou par un comportement, je m'excuse.

je n'attends même pas cela des autres quand ils me blessent, je veux juste m'exprimer.

Mieux vaut parler à une feuille blanche. Elle, au moins, ne me juge pas.

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  Sandrine le Dim 17 Mai - 23:06

Ce sont surtout nos réactions à retardement qui peuvent décontenancer les autres. Il arrive pourtant que sur le moment nous ne sachions pas quoi répondre. On se pose alors des questions qui conduisent quelque fois à un comportement décalé. Tant pis finalement puisque nous pouvons nous améliorer mais pas changer. Il faut peut être se poser moins de question et faire ce qui nous parait justes. Et si on se trompe on rectifie après s'être excusée. Il y a beaucoup de personnes qui vont dire une chose et ni pense plus peu de temps après. Et souvent nous nous posons trop de questions. Mais on est comme ça. On doit faire avec.

Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 48
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

s''escuser

Message  Invité le Lun 18 Mai - 7:14

En manie on dit oui ça va pis on dit non c'est moi qui dit ça Cool
alors l'autre ne sais plus sur quel pied danser il se peut qu'il perde confiance la confiance doit t'on lui dire moi j'ai dit que je suis cylothimique , mais pas de réponse a croire qu'ils se voilent les yeux sur cela ou qu'ils ne veulent pas faire des recherches
c'est pas facile on veut parler et aprés ca va plus "doute et plus de doute quel ravage...."
oui c'est trés dur la bipolarité pleins de personnes ne savent pas la souffrance et les ennuis qui sont notre lot

s'en sortir avec les autres sans dégâts? je doute et vous? :evil:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ressasser un fait ou une phrase...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum